Les 5 actions préférées de Guy Sips de KBC Securities

©Dries Luyten

Voici les cinq actions qui ont la préférence de Guy Sips de KBC Securities.

Agfa-Gevaert

Le chiffre d’affaires d’Agfa a reculé de 4%, à 622 millions d’euros, au cours du deuxième trimestre. Les bénéfices sont légèrement inférieurs aux attentes. Nous devrions profiter de la baisse de cours actuelle, étant donné qu’Agfa étudie la possibilité de transférer les activités informatiques du pôle Healthcare dans une structure distincte. Cette scission devrait permettre à HealthCare IT de se concentrer davantage sur les marchés importants et attrayants où il est déjà actif. Agfa considère 2017 comme une année de transition, et l’impact de la réorganisation devrait commencer à se réduire à partir de l’an prochain. Agfa estime qu’elle pourra maintenir la marge Ebitda récurrente aux alentours de 10%. 

Kinepolis

En 2011, Kinepolis comptait 22 cinémas dans 4 pays (11 en Belgique, 7 en France, 3 en Espagne et 1 en Suisse). Fin 2016, leur nombre était passé à 49 dans 7 pays (Belgique, Pays-Bas, France, Espagne, Luxembourg, Suisse et Pologne). Le nombre de visiteurs a également augmenté au cours de la même période, passant de 21 millions à près de 24 millions. Cette croissance est principalement due à des acquisitions aux Pays-Bas et en France, qui ont permis au groupe de mettre le turbo. Il n’est pas exclu que le groupe envisage d’autres projets d’expansion. Il en a les moyens, grâce à une dette qui devrait représenter à peine 0,8 fois le cash flow opérationnel fin 2018. Cette expansion potentielle pourrait booster la valeur des actions.

Materialise

L’excellente position dont jouit Materialise s’explique par la combinaison entre un know-how technologique interne doublé d’une offre élargie, et d’autre part une expérience commerciale externe acquise dans les trois secteurs où le groupe est actif (logiciels, secteur médical, industrie). Grâce à une présence durable dans le secteur 3D, Materialise a acquis une connaissance approfondie de différentes technologies qui lui permet aujourd’hui de produire des pièces pour les clients des secteurs automobile, des biens de consommation et industriel. La division software ne contribue encore que modestement au chiffre d’affaires mais elle affiche la plus forte croissance, ce qui en fait le principal moteur pour l’avenir du groupe.

Melexis

Melexis conçoit, crée et fournit des semi-conducteurs innovants à signaux mixtes. Les IC de Melexis constituent la force vive derrière les "solutions vertes" qui permettent aux clients de commercialiser des voitures à plus faible consommation. Les perspectives à long terme sont excellentes, notamment parce les nouveaux produits de Melexis sont adaptés aux voitures du futur. Melexis est également bien positionné avec sa technologie développée pour réduire les coûts d’un véhicule, son poids et sa consommation. En ce qui nous concerne, Melexis peut se négocier avec une prime par rapport à ses concurrents, grâce entre autres à ses efforts en matière de réduction de la consommation et des émissions de CO2.

RealDolmen

RealDolmen offre des solutions ICT innovantes, efficaces et fiables ainsi que des services professionnels qui aident les clients à atteindre leurs objectifs via l’optimisation de leurs processus opérationnels. Nous voyons quatre tendances en informatique (cloud computing, Big Data, Bring your own Device et SaaS) susceptibles d’avoir un impact important sur les entreprises dans les années à venir. RealDolmen se positionne comme étant un intégrateur ICT "single source", essentiellement tourné sur ce que l’on appelle le "mid market". En d’autres termes, RealDolmen occupe la pole position parmi les entreprises qui devraient profiter de ces tendances dans le secteur ICT. 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content