Les 5 actions préférées de Guy Sips (KBC Securities)

©Dries Luyten

Voici la sélection d'actions de Guy Sips (KBC Securities): Ter Beke, Resilux, RealDolmen, Picanol et Kinepolis.

Ter Beke

Pour Ter Beke , spécialisé dans la production de plats cuisinés et de charcuteries fines, l’année 2015 fut excellente, grâce à une meilleure rentabilité de sa gamme de produits et à un contrôle des coûts plus rigoureux. En août, Ter Beke avait déjà acquis une participation minoritaire de 33% dans le producteur français de pâtes alimentaires, Stefano Toselli, ce qui a permis au groupe d’exploiter une joint-venture prometteuse en Pologne. Au cours des prochaines années, Ter Beke aura l’occasion d’acquérir la totalité des actions, tant de la société polonaise que du groupe français. Ter Beke se montre optimiste pour 2016.

Resilux

En dehors de l’impact négatif d’Airolux, Resilux affiche de beaux résultats pour 2015 grâce à ses activités traditionnelles, à savoir la production et la vente de préformes en PET destinées à l’emballage. D’après la direction, l’année 2016 devrait atteindre des niveaux au moins équivalents à 2015. Le litige avec ATG, son partenaire dans la joint-venture Airolux, n’est pas résolu. Airolux détient tous les droits sur la production d’un siphon révolutionnaire breveté qui, depuis fin 2014, est en concurrence directe avec les aérosols.

RealDolmen

Après la publication des résultats du dernier trimestre 2015, le groupe de services informatiques RealDolmen se montre un peu plus optimiste pour l’ensemble de l’exercice comptable 2015/2016. Le résultat opérationnel devrait afficher une légère hausse par rapport à l’an dernier (3,8%). Les quatre tendances qui se dégagent en IT (cloud computing, big data, bBring your own device et SaaS) peuvent avoir un impact majeur sur les entreprises dans les années à venir. RealDolmen se positionne comme fournisseur unique en ICT, principalement axé sur le "mid-market". En bref, RealDolmen est en pole position pour profiter de la tendance porteuse des ICT.

Picanol

Depuis que Luc Tack a abandonné ses projets de fusion avec le groupe chimique Tessenderlo, Picanol Group , coté en Bourse, est redevenu un groupe international spécialisé dans la conception, la production et la vente de métiers à tisser et d’autres produits, systèmes et services industriels de haute technologie. Par ailleurs, Picanol Group détient une participation de plus de 30% dans Tessenderlo, dont le carnet de commande est rempli pour la première moitié de 2016. Résultat: Picanol peut regarder l’avenir avec optimisme.

Kinepolis

Les deux attentats terroristes qui ont frappé la Belgique ont eu un impact négatif sur les actions des entreprises actives dans le secteur du voyage et du tourisme. Le repli des cours peut représenter une opportunité pour ceux qui investissent à plus long terme. Par ailleurs, la reprise de deux complexes belges d’Utopolis et de ses filiales étrangères a permis à Kinepolis de faire un gigantesque pas en avant dans la réalisation de sa stratégie d’expansion. Pour la douzième année consécutive, le groupe a augmenté son dividende.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content