Les 5 actions préférées de Joost Olbrechts

©Dries Luyten

Joost Olbrechts est gestionnaire chez Karakter Invest Kameleon Fund, une Sicav SIF de droit luxembourgeois.

Pan American Silver

Le ratio argent/or est aujourd’hui à son point le plus bas en plus de 25 ans et à seulement quelques points de pourcentage de son plus bas absolu. Cela signifie que le cours de l’argent est extrêmement faible par rapport à l’or et que les investisseurs pourraient bientôt se tourner vers l’argent au détriment du métal jaune. Pan American Silver produit près de 41% d’argent, et le solde est essentiellement de l’or, ce qui lui apporte davantage de stabilité que les entreprises qui produisent exclusivement de l’argent.

Avec un coût de production de près de 10,83 dollars l’once d’argent, l’entreprise est rentable lorsque le cours se situe aux alentours de 15 dollars l’once.

SMA Solar

L’entreprise allemande SMA Solar est un des plus grands producteurs mondiaux d’onduleurs photovoltaïques pour panneaux solaires, avec une part de près de 20% du marché mondial.

©rv

L’entreprise est active dans 21 pays et produit également des systèmes de gestion et de stockage d’énergie. Elle souhaite à terme se transformer en spécialiste de la gestion énergétique, mais à court terme, elle doit affronter une impitoyable concurrence chinoise. La solidité de son bilan – dont les liquidités représentent près de 40% de la capitalisation boursière – devrait lui permettre de traverser sans encombres cette période potentiellement difficile.

Singapore Telecom

La méga-cap à Singapour dispose d’un vaste réseau (y compris sans fil) qui lui permet de fournir des services de data et de téléphonie dans une partie importante de l’Asie. Singapore Telecom est notamment propriétaire de la firme australienne Optus (100%) et détient des participations dans Bharti Airtel (37%) en Inde, Telkomsel (40%) en Indonésie, Globe Telecom (47%) aux Philippines, ainsi que dans Advanced Information Services (23%) et Intouch (21%) en Thaïlande. Le groupe étudie aujourd’hui la possibilité de fournir de l’électricité et distribue un généreux dividende. L’entreprise bénéficie également d’une certaine stabilité grâce à la participation majoritaire des autorités singapouriennes.

Sainsbury

©AFP

Sainsbury est la deuxième chaîne de supermarchés au Royaume-Uni. Récemment, les autorités de la concurrence ont mis leur veto à la reprise d’Asda. Cette opération devait permettre à Sainsbury de devenir le principal acteur du marché. Suite à ce refus, l’action du groupe a été fortement pénalisée. Avec une part de marché de 16% et un réseau de plus de 1.400 points de vente, l’entreprise reste cependant bien positionnée. Elle s’est également diversifiée dans le "non-food" grâce à la reprise de Home Retail Group en 2016, dont fait partie la chaîne Argos. Cette acquisition lui a permis de renforcer ses activités en ligne, lancées en 1997. Sainsbury est également connue pour ses généreux dividendes.

E.ON

Ce groupe allemand de services aux collectivités a annoncé en mars 2018 son intention d’échanger des actifs avec son "concullègue" RWE. E.ON gérera principalement le réseau électrique allemand, tandis que RWE restera essentiellement actif dans la production d’électricité. Cette transaction devrait augmenter le taux d’endettement d’E.ON, mais apporter davantage de stabilité à ses activités. C’est pourquoi ces "acteurs en infrastructures" bénéficient généralement d’une meilleure valorisation sur les marchés.

Nous nous attendons à ce que le dividende augmente au cours des prochaines années. L’opération n’a pas encore été entièrement finalisée.

Lire également

Publicité
Publicité