Les 5 actions préférées de Patrick Casselman

©BNPPF

Patrick Casselman est senior equity specialist chez BNP Paribas Fortis.

Biocartis

Le cours de Biocartis a chuté de 50% suite à un ralentissement passager en 2019. Nous continuons malgré tout à croire au fort potentiel de croissance de l’action.

Grâce à son avance technologique, à sa facilité d’utilisation et à la rapidité de ses diagnostics (cruciale dans le traitement du cancer), l’entreprise a de bonnes chances de croître rapidement et de conquérir une part de marché significative dans le secteur en forte croissance du diagnostic moléculaire du cancer (qui représente actuellement 1,5 milliard d’euros). De nombreux partenaires pharma ont fait part de leur souhait de collaborer au développement de nouveaux tests fonctionnant sur la base du système Idylla.

AMG

Le cours est actuellement à la traîne à cause du recul cyclique des prix du vanadium et du lithium. Mais nous apprécions AMG pour sa croissance structurelle, avec des moteurs de développement comparables à ceux d’Umicore, mais nettement moins bien valorisés.

Producteur de niche de métaux rares (vanadium, chrome, titane, lithium, etc.), AMG devrait profiter des tendances structurelles: métaux plus légers pour réduire les émissions de CO2, résistance à la corrosion et à la chaleur (avions), batteries rechargeables.

AMG a doublé la capacité de production de sa mine de lithium brésilienne et de son usine américaine de ferrovanadium.

X-Fab

La baisse des ventes de voitures et les réajustements des stocks des clients ont poussé les résultats dans le rouge. Mais ce contretemps n’est que temporaire: il est lié au cycle du secteur automobile et le cours est historiquement bas. X-Fab affiche une croissance structurelle pour les mêmes raisons que Melexis (augmentation de l’utilisation de puces électroniques dans les voitures), mais l’action sous-évaluée devrait profiter d’un effet de levier important attendu lors de la reprise. Le bilan est suffisamment solide pour traverser cette période de basse conjoncture. Il ne faut pas exclure un possible rachat du solde des actions par les principaux actionnaires.

Euronav

©Euronav

Euronav est spécialisé dans le transport du pétrole brut. Les taux de fret de ses tankers sont en forte hausse depuis quelques semaines pour les raisons suivantes:

• caractère saisonnier de l’activité (proximité de l’hiver);

• distances plus importantes pour le transport de pétrole des Etats-Unis vers l’Asie;

• fin des commandes de nouveaux navires;

• le resserrement des normes d’émission IMO 2020 envoie les anciens tankers à la casse… et provoque la mise à l’écart de tankers pendant le temps nécessaire à l’installation de scrubbers;

• les États-Unis boycottent les tankers chinois transportant du pétrole iranien, ce qui réduit d’autant la capacité disponible sur le marché.

Ontex

La valorisation est devenue intéressante depuis le recul du cours (-50%) et nous constatons le début d’une amélioration au niveau opérationnel. La réduction des parts de marché d'Ontex en Europe à cause de l’arrivée de nouveaux concurrents a été compensée par la forte croissance aux Etats-Unis, au Mexique et au Brésil.

Une amélioration des marges est attendue à partir du second semestre grâce à la baisse des prix des matières premières, à un mix de prix positif et à de nouvelles réductions de coûts. Après le rejet d’une offre valorisant l’action à 27,5 euros l’an dernier, l’intérêt des repreneurs pourrait à nouveau se manifester au vu du cours actuel de 15 euros par action.

Lire également

Publicité
Publicité