Publicité
Publicité

Les 5 actions préférées de Raphael Ursi

©Dieter Telemans

Raphael Ursi est directeur de Invest4Growth. Il nous parle de ses actions préférées.

Saint-Gobain

Pour augmenter son potentiel de croissance, Saint-Gobain se restructure, avec de nombreuses petites acquisitions susceptibles de générer de la valeur ajoutée et la fermeture de plusieurs divisions. Saint-Gobain veut ainsi désinvestir l’équivalent de 3 milliards d’euros d’actifs d’ici la fin 2019. La croissance est relancée dans pratiquement toutes les divisions, comme Innovative Materials, Construction Products et Building Distribution. Au cours du 2e trimestre, la croissance organique se montait à plus de 8% et le reste de l’année s’annonce aussi solide. Malgré un profil de croissance positif, la réduction de l’endettement et de généreux cash flows, l’action – avec un ratio cours/bénéfice de 10 – est très bon marché.

Melexis

Ces derniers mois, le cours de l’action a nettement reculé, même si la croissance de Melexis continue sur sa lancée. Grâce à une spécialisation extrême, Melexis est très bien positionnée pour profiter de moteurs de croissance structurels à long terme, comme l’intégration de plus en plus forte de la technologie d’assistance à la conduite des voitures, la production de véhicules moins polluants et l’électrification du parc automobile. Pour 2018, Melexis s’attend à une nouvelle croissance de 13 à 14% de son chiffre d’affaires et continue à gagner des parts de marché. L’entreprise n’a pas de dettes et génère d’excellents cash flows. Avec un ratio cours/bénéfice de près de 20, l’action est relativement bon marché au vu de sa forte croissance.

Softbank

Softbank détient un portefeuille unique d’entreprises de l’économie numérique, soit directement, soit via son fonds Vision, dont le portefeuille (près de 100 milliards de dollars d’actifs). Le fonds comprend des participations dans des services de taxis alternatifs (comme Uber), des voitures autonomes, des sociétés de semi-conducteurs (via ARM, Nvidia), le commerce en ligne (28% dans Alibaba), l’intelligence artificielle, etc. Softbank se négocie avec une décote importante par rapport à la valeur intrinsèque du portefeuille. Cette décote devrait se réduire au fur et à mesure que ses participations seront cotées en Bourse. Softbank souhaite introduire en Bourse ses activités de télécoms au Japon cette année.

AB InBev

Ces deux dernières années, l’action AB InBev a perdu plus de 40%. L’entreprise fait face à un niveau d’endettement élevé depuis la reprise de SABMiller. AB InBev voit depuis plus de dix ans ses parts de marché s’effriter en Amérique du Nord. Mais elle reste très rentable et pourrait résorber rapidement son endettement si elle décidait de réduire (temporairement) son dividende. Grâce à sa présence mondiale, le groupe est en outre bien positionné pour conquérir de nouveaux marchés en croissance. De plus, AB InBev élargit son offre de bières peu ou pas alcoolisées et propose des bières plus chères pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation. Avec un ratio cours/bénéfice de 20, l’action reste intéressante.

Aroundtown

Aroundtown est une société immobilière qui a connu une croissance fulgurante en quelques années. Le bénéfice d’exploitation a connu un taux de croissance annuel de 97% au cours des cinq dernières années. La stratégie d’Aroundtown consiste à acheter des biens sous-évalués en Allemagne et aux Pays-Bas et à les rénover pour attirer de nouveaux locataires, ce qui augmente le taux d’occupation et pousse les loyers vers le haut. Le ratio cours/bénéfice de 5 est d’autant plus attrayant que l’action se négocie en dessous de la valeur comptable de la société. Le rendement du dividende est légèrement supérieur à 3%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité