Les 5 actions préférées de Sam Adams

©wim kempenaers (wkb)

Sam Adams est Investment Officer auprès de la société de bourse Lawaisse. Il nous parle de ses actions chouchous.

NN Group

NN Group est la seule parmi nos actions préférées de l’an dernier à n’avoir pas encore répondu à nos attentes. L’ancienne branche d’assurance d’ING n’en reste pas moins une de nos actions préférées, aux côtés d’Ageas. Le secteur des assurances vient de recevoir un petit coup de pouce grâce à la lente remontée des taux. Par ailleurs, NN combine un bilan solide (rating A) avec un ratio cours/valeur comptable de 0,41. L’entreprise utilise ses cash-flows pléthoriques pour racheter ses propres actions. D’autres personnes apparemment bien informées rachètent des actions, ce qui laisse penser qu’ils estiment eux aussi que le cours est nettement sous-évalué.

Arcadis

Arcadis est une société d’ingénierie néerlandaise qui offre des conseils dans le domaine des infrastructures, de l’eau, de l’environnement et de la gestion immobilière, et qui s’est donné comme mission "d’améliorer la qualité de la vie". L’année 2016 fut une des pires de son histoire. Le chiffre d’affaires et les marges bénéficiaires ont reculé, essentiellement à cause de deux acquisitions difficiles. Le nouveau CEO Peter Oosterveer a été débauché par la société américaine Fluor. Sur base de ses compétences techniques, Arcadis a de fortes probabilités de revenir rapidement dans le vert. Son niveau d’endettement élevé et ses importants goodwills sont déjà intégrés dans le cours: les investisseurs déboursent 1,35 fois la valeur comptable et 12,5 fois les bénéfices attendus.

EVS

La société belge d’imagerie et de technologie EVS   est le leader incontesté dans son marché de niche, avec un rendement moyen sur fonds propres de 48% au cours des cinq dernières années. Le ratio cours/bénéfice de 14 attendu pour l’an prochain est certainement défendable. D’autre part, le rendement du dividende brut de 3,5%, soutenu par un solide bilan, est exceptionnellement élevé pour le secteur. L’action peut être achetée au même cours qu’il y a deux ans. La percée technologique récente permet d’envisager une accélération du cours à la hausse, qui devrait être soutenue par la vague d’investissements annoncée.

Deceuninck

La société belge spécialisée en PVC Deceuninck a réalisé une excellente année sous la direction de son CEO et actionnaire principal, Francis Van Eeckhout. L’action a récemment fait une percée technique supérieure à son record de 2014, ce qui laisse supposer que l’objectif du nouveau patron d’améliorer l’efficacité du groupe est très apprécié des investisseurs. L’entreprise nous a affirmé que les circonstances difficiles du marché turc, qui représente près d’un tiers du chiffre d’affaires, ont moins d’impact sur les résultats qu’estimé par le marché, car la baisse de la devise peut être compensée par des hausses de prix. De plus, le cours ne dépasse guère 1,4 fois la valeur boursière.

Alibaba

Jack Ma, le charismatique fondateur de la société chinoise de commerce en ligne Alibaba , ambitionne pour son entreprise une durée de vie de 102 ans. Des concurrents tels qu’eBay se cassent les dents sur Ma, qui semble avoir une longueur d’avance dans le "triangle de fer" du commerce en ligne: logistique, paiements et connaissance du marché chinois. L’action est cotée aux USA et fut en 2014 la plus grande IPO de l’histoire, avec une capitalisation boursière actuelle de 291 milliards de dollars. La structure de coûts avantageuse et la concentration sur l’armée de consommateurs chinois sont des atouts de taille. Un ratio cours/bénéfice de 25 n’est pas trop cher pour cette entreprise en croissance, et les investisseurs paient moins que le niveau élevé de 2014.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content