Les 5 actions préférées de Steven Lermytte

©KBC/DonvilErwin

Steven Lermytte est gestionnaire de fonds chez KBC Asset Management. Voici ses actions préférées.

ADO Properties 

Pourquoi ADO Properties  ? Cette petite entreprise en forte croissance et au portefeuille concentré sur Berlin profite d’un marché du logement allemand qui conserve son excellence dans la réalisation des augmentations de loyer et des plus-values. La demande de logements reste soutenue et la croissance des loyers semble peu freinée par l’ingérence politique. L’entreprise prévoit, à nouveau, une hausse de plus de 5% de la valeur de son portefeuille pour le premier semestre 2018. Notre choix n’est clairement pas motivé par le dividende, mais plutôt par un scénario de croissance attractif sujet à récompense, même si minime.

Vonovia 

Vonovia   propose des appartements en location dans toute l’Allemagne mais a récemment modifié sa stratégie, dans l’optique de poursuivre son extension en dehors des frontières allemandes. En attestent la première vague d’acquisitions en Autriche et en Suède, plus un partenariat stratégique en France afin d’étudier la croissance potentielle. Notons, par ailleurs, que la société immobilière est désormais cotée sur le DAX allemand. À notre avis, l’entreprise poursuivra sa croissance tant en Allemagne qu’en dehors, tout en restant bénéficiaire. Le dividende et la valorisation de l’entreprise ont donc encore de la marge de croissance.

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) 

Pourquoi URW  ? Parce que l’entreprise a récemment vu chuter sa valorisation. Les ventes en hausse des boutiques en ligne dévorent les marges des commerçants, d’où le fait que les sociétés spécialisées dans l’immobilier commercial soient considérées avec défiance. Par ailleurs, avec l’acquisition de Westfield, Unibail s’est introduite aux USA et au Royaume-Uni, d’où le renforcement de l’incertitude. URW est toutefois dominante et bien armée, notamment grâce à son portefeuille de centres commerciaux de qualité en lieux stratégiques et quelques nouveaux projets chiffrés en milliards. Selon nous, des ingrédients qui, combinés aux hausses de loyers, sont favorables au soutien de l’action.

Warehouses De Pauw 

Tandis que les entreprises immobilières à vocation commerciale sont considérées avec défiance du fait de l’essor du shopping en ligne, les services immobiliers logistiques profitent de la tendance. Mais l’augmentation de capacité de l’infrastructure logistique et la nécessité de mettre d’autres types de bâtiments logistiques en service par rapport au passé, s’expliquent également par diverses autres tendances. Si les perspectives de croissance soutenue sont peu pricées par le marché, Warehouses De Pauw  reste néanmoins en mesure de boucler des projets spécifiques en Belgique, aux Pays-Bas et en Europe centrale avec des baux longue durée et des rendements solides.

Aedifica 

Depuis quelques années, le spécialiste belge des maisons de repos n’est plus seulement actif en Belgique. En effet, l’entreprise progresse, et de façon impressionnante, dans la constitution de son portefeuille à l’étranger. Les marchés étrangers sont éparpillés, cependant, et les loyers un peu plus risqués, mais avec l’avantage que les rendements sur investissement y sont plus intéressants. La vente progressive du portefeuille d’appartements permet à Aedifica  de se recentrer sur l’objectif et de réinvestir le capital libéré. Ce qui permet aux marges de l’entreprise de s’améliorer davantage.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content