Publicité
Publicité

Les 5 actions préférées de Steven Lermytte

©KBC/DonvilErwin

Steven Lermytte est analyste spécialisé dans l'immobilier chez KBC Asset Management. Ses cinq actions préférées sont: Aedifica, Prologis, Equinix, Vonovia et Deutsche Wohnen.

1) Aedifica

Malgré la pandémie de Covid-19, la demande en immobilier de soins est restée intacte à cause du vieillissement de la population et des besoins spécifiques des personnes devenues dépendantes. Au cours des derniers mois, Aedifica a continué à élargir son portefeuille, tant en Belgique qu’à l’international. Les centres de soins sont souvent exploités par des opérateurs qui s’occupent de la gestion quotidienne. Ceux-ci louent les bâtiments dans le cadre de baux de longue durée (par exemple, 27 ans) à des entreprises spécialisées comme Aedifica.

2) Prologis

Prologis est le leader américain d’un marché qui profite de la demande soutenue d’immobilier logistique partout dans le monde. Cette demande suit le cycle de croissance économique, mais les tendances structurelles jouent également un rôle important. Il ne faut pas s’étonner que la hausse du commerce en ligne soit un des moteurs de la croissance de ce segment immobilier: suite à la pandémie, un nombre croissant de consommateurs préfèrent faire leurs achats en ligne et le problème d’indisponibilité de certaines pièces pousse de nombreuses entreprises à augmenter leurs stocks.

3) Equinix

Equinix est un acteur mondial qui permet de louer de l’espace de stockage dans un de ses 200 centres de données. Il répond ainsi aux besoins des entreprises de traiter des flux de données croissants. Cette tendance s’explique par le fait que les entreprises travaillent de plus en plus dans l’environnement Cloud, par le succès du gaming en ligne, l’augmentation de l’usage d’internet, etc. Equinix affiche une forte croissance grâce à la construction de centres de données spécialisés situés dans des endroits stratégiques. Suite à la crise du Covid-19, l’entreprise a cependant revu à la baisse ses estimations de croissance (8% sur base annuelle). La valorisation de l’action a récemment beaucoup augmenté, mais nous croyons malgré tout à son potentiel sur le long terme.

4) Vonovia

Le plus grand propriétaire allemand coté affiche une stratégie de croissance très intéressante axée également sur l’international. Jusqu’à présent, les conséquences de la pandémie ont été minimes, avec 1% à peine des revenus locatifs ayant nécessité une médiation. Vonovia essaie de répondre à la pénurie aiguë de logements dans les villes en construisant de nouveaux immeubles. Nous pensons également que Vonovia suivra avec attention la légère hausse du risque en gérant les nouveaux projets de manière conservatrice et en continuant à maîtriser son taux d’endettement.

5) Deutsche Wohnen

Lorsque le parlement de la Ville de Berlin a décidé de geler les loyers, ce fut une mauvaise nouvelle pour Deutsche Wohnen à cause de sa forte présence dans la capitale allemande. Depuis lors, la légalité de cette décision a été contestée étant donné que la législation en matière de loyers relève exclusivement de la compétence de l’État fédéral. Les règles actuelles seront probablement modifiées, ce qui permettra à Deutsche Wohnen d’augmenter à nouveau ses revenus locatifs. L’entreprise a récemment vendu plusieurs bâtiments nettement au-dessus de leur valeur comptable et a acquis un petit promoteur immobilier afin d’améliorer la qualité de son portefeuille.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité