Les 5 actions préférées de Willem Burgers

©Add Value

Willem Burgers est gestionnaire du fonds Add Value. Ils nous explique pourquoi certaines actions lui semblent particulièrement intéressantes.

ASM International

Fournisseur d’équipements "front end" pour l’industrie des semi-conducteurs, le "petit frère" du célèbre ASML est coté sur Euronext Amsterdam. ASMI détient également une participation de 39% dans la société ASM PT (cotée à Hong Kong), un producteur de premier plan d’équipements "back end". En termes de valeur boursière, cette participation représente 68% d’ASM International. Par ailleurs, ASMI dispose d’une trésorerie nette équivalente à 13% de sa capitalisation boursière. On peut en déduire que les principales activités d’ASMI sont fortement sous-évaluées comparé à ses concurrents cotés. Ce n’est pas un hasard si ASMI rachète régulièrement ses propres actions. Vu que le secteur des semi-conducteurs se situera sur la courbe montante de son cycle en 2017 et 2018, tous les signaux sont au vert pour une nouvelle hausse du cours. Par ailleurs, on s’attend à ce que fin mars, l’action ASM International soit reprise dans l’indice phare AEX, ce qui devrait générer un courant acheteur.

Brunel International

Met des professionnels hautement qualifiés à la disposition de l’industrie IT, des secteurs automobile et financier au Benelux et en Allemagne, et du secteur énergétique international. Brunel devrait retrouver sa rentabilité en 2017, après une année 2016 difficile suite au recul sensible du prix du pétrole, qui a freiné les investissements des grandes entreprises pétrolières internationales. Au fil des années, le CEO de Brunel, Jan Arie van Barneveld, s’est forgé une réputation de patron énergique, capable de prendre rapidement les mesures qui s’imposent en termes de structure et de coûts, pour stabiliser la rentabilité de l’entreprise à un niveau acceptable. Cette qualité permet de supposer que les bénéfices devraient retrouver des couleurs au cours du second semestre. Le cours de Bourse de Brunel affiche un retard par rapport à ses concurrents, comme Randstad Holding. Tout comme ASMI, Brunel bénéficie d’une trésorerie nette positive et devrait distribuer un dividende satisfaisant.

Flow Traders

Un spécialiste qui apporte de la liquidité sur le marché en pleine croissance des Exchange Traded Products (ETP), comme les fonds indiciels. L’action Flow Traders a introduite en Bourse d’Amsterdam en 2015, au prix de 32 euros. Plus d’un an et demi plus tard, son cours n’a pas évolué. Peu après l’IPO, l’action s’est négociée pendant un court moment au-dessus de 50 euros, mais en dehors de cette brève percée, on peut dire que l’accueil des investisseurs est resté plutôt mitigé. On peut expliquer cette situation par l’exercice 2015, qui fut une année de tous les records pour Flow Traders, suivi par une année 2016 certes positive, mais moins spectaculaire.

Par conséquent, les investisseurs furent chaque fois confrontés à des chiffres de comparaison affichant une baisse par rapport à la très forte année 2015. Cette base de comparaison défavorable devrait disparaître cette année. Avec un peu de retard, l’action Flow Traders pourrait retrouver son niveau record de l’automne 2015.

Amsterdam Commodities

Groupe international de sociétés actives dans la commercialisation, le stockage et la transformation de produits agricoles comme les épices, les noix, le thé et les graines comestibles. Mieux connue sous la dénomination Acomo, elle affiche le palmarès le plus impressionnant des dix dernières années de toutes les entreprises cotées sur Euronext Amsterdam, soit + 800%, en partie grâce aux généreux dividendes payés par ses filiales, et qui font augmenter chaque année la valeur de l’entreprise de 5 à 6%. Mais l’an dernier, le vent a tourné et le cours d’Acomo a cédé du terrain par rapport à fin 2015. Ce fut en partie la conséquence de la stabilisation des résultats, après des années de hausse spectaculaire. Pour 2017, nous prévoyons une reprise du chiffre d’affaires et une hausse du bénéfice. La remontée du dollar devrait également soutenir l’entreprise. Au cours actuel de 21 euros, l’action affiche un rendement du dividende supérieur à 5%.

Neway Electronics International

Avec une capitalisation boursière de 115 millions d’euros, cette entreprise active dans le segment EMS (Electronic Manufacturing Services) est une véritable "small cap". Située aux portes d’Eindhoven, Neways est un sous-traitant reconnu du géant ASML, auprès de qui il réalise 25% de son chiffre d’affaires. Cette collaboration lui permet dans une certaine mesure de profiter de la forte progression et du succès de son grand voisin producteur de machines. Par ailleurs, des noms connus comme Philips Medical, FEI, VDL Group et les grands constructeurs automobiles allemands sont des clients réguliers. Neways surfe donc sur une vague conjoncturelle actuellement porteuse. L’entreprise doit cependant améliorer son bénéfice net. Avec un programme ambitieux axé sur le renforcement de sa chaîne d’approvisionnement, Neways est sur la bonne voie. à la fin de ce programme, nous nous attendons à une reprise du cours de l’action.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content