Les actions préférées de Raphael Ursi

©Dieter Telemans

Le directeur d'Inves4Growth Asset Management Ltd nous dévoile ses actions coup de cœur.

IBM

IBM est en train de se transformer en entreprise spécialisée en "cloud computing", et notamment en technologie cognitive, qui intègre une sorte de pensée et de capacité d’apprentissage aux objets numériques. De plus en plus de données sont récoltées dans le monde entier et IBM propose des solutions pour analyser ces informations brutes et générer du know-how. Le groupe occupe clairement une position de leader dans ce segment, notamment grâce au développement du superordinateur IBM Watson, une plate-forme technologique capable d’analyser des données non structurées. La valorisation de l’action est particulièrement intéressante eu égard à son potentiel.

Ackermans & van Haaren

Ackermans & van Haaren est un holding qui joue le rôle d’actionnaire proactif dans les entreprises dans lesquelles il investit. Le groupe détient un portefeuille intéressant composé d’actifs rentables dans divers secteurs. Les participations dans Banque van Breda et Delen Investments apportent une dimension financière susceptible d’augmenter la volatilité de l’action. Nous pensons que la restructuration du groupe de construction CFE sera bientôt payante, et que le recul temporaire des activités de dragage (DEME) offre une opportunité d’entrée intéressante.

Unilever

Unilever dispose d’un vaste portefeuille de marques (plus de 400) utilisées au quotidien par près de deux milliards de personnes. Nous considérons le groupe comme une valeur stable qui affiche une croissance annuelle organique de l’ordre de 4 à 5% et réussit à améliorer ses marges opérationnelles grâce à une stricte maîtrise des coûts et une excellente gestion des ressources. Unilever produit également de généreux cash-flows et affiche une solidité financière à toute épreuve, deux atouts qui peuvent être activés pour réaliser d’intéressantes acquisitions.

Michelin

La demande de pneus pour voitures s’est stabilisée à un niveau élevé aux Etats-Unis, alors que l’Europe se trouve en période de rattrapage. La plus forte croissance a été réalisée en Chine, où les volumes ont augmenté de plus de 10%. Michelin est également reconnu dans les pneus hautement spécialisés, utilisés notamment dans l’industrie minière, un secteur où le groupe s’attend à une belle croissance à partir de 2017. Étant donné que cette division produit les marges les plus intéressantes, cette embellie pourrait améliorer encore la rentabilité du groupe.

Fresenius

Le groupe allemand Fresenius peut s’appuyer sur plusieurs piliers de croissance. En tant qu’acteur mondial du segment de la dialyse, l’entreprise voit le nombre de patients dialysés augmenter chaque année de près de 6%. Avec le vieillissement de la population mondiale, la demande de soins cliniques augmente, tandis que la croissance économique dans les pays émergents se traduit par une amélioration de l’accès aux soins de santé. Fresenius profite de cette tendance via d’une part, l’augmentation de la consommation de médicaments et de nutrition clinique, mais aussi via la construction de nouveaux hôpitaux. D’ici 2019, Fresenius s’attend à une croissance à deux chiffres de ses bénéfices.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content