Les actions préférées de Sven Sterckx

Sven Sterckx ©Thomas De Boever

Sven Sterckx, président de la VFB (Fédération flamande des investisseurs) explique pourquoi il plébiscite certaines actions.

Le choix de Sven Sterckx, président de la VFB (Fédération flamande des investisseurs): Amsterdam Commodities, Gilead Science, Cofinimmo, Sofina et Solvay. Voici pourquoi.

Amsterdam Commodities

Amsterdam Commodities , mieux connue sous le nom Acomo, est un négociant et distributeur de produits agricoles comme les épices, les noix, le thé et autres ingrédients alimentaires. Ces produits sont vendus à l’industrie (entre autres à Unilever et Nestlé). Ces dernières années, l’entreprise a régulièrement augmenté son chiffre d’affaires. À 16 fois le bénéfice attendu pour 2016, l’action n’est pas bon marché, ce qui est par ailleurs caractéristique du secteur. Son principal concurrent, Kerry Groupe, est encore plus cher.

Gilead Science

Gilead Sciences est une société américaine (bio) pharmaceutique surtout connue pour ses quatre blockbusters, en particulier ses deux remèdes contre l’hépatite C. On dénombre près de 150 millions de personnes contaminées dans le monde, ce qui représente un énorme marché. Sans traitement, l’hépatite C peut en effet provoquer de nombreuses pathologies hépatiques, dont certaines sont incurables. S’y ajoute le fait que le médicament produit par Gilead est de loin le plus efficace du marché. Lors de son lancement, les bénéfices de l’entreprise ont explosé, mais le cours de Bourse est resté à la traîne, à cause du risque de concurrence. L’action cote aujourd’hui à 9 fois le bénéfice de cette année, ce qui est très bon marché et compense le risque.

Cofinimmo

Cofinimmo fut la première sicafi belge (désormais appelée SIR). Elle occupe aujourd’hui la première place du podium. Au départ, son portefeuille ne comprenait que des bureaux, mais ces dernières années, l’entreprise s’est diversifiée dans le secteur des maisons de repos (qui représente déjà 42,4% du portefeuille) et dans d’autres catégories d’actifs. L’objectif de cette transformation était de stabiliser et de sécuriser les cash flow grâce à la signature de baux de longue durée avec des locataires de qualité. Sur la base de la valeur intrinsèque, Cofinimmo est moins chère que la plupart des autres SIR, avec un rendement net du dividende de 3,65%.

Sofina

Le "VFB Happening" de l’an dernier a offert un stand à Sofina . Harold Boël fut clair et limpide: "Nous sommes une Belle au bois dormant qui ne dort pas beaucoup." Grâce à un travail acharné, l’entreprise a réussi ces dernières années à faire mieux que la Bourse. Chaque année, Sofina examine 200 dossiers d’investissement. Après un processus de sélection rigoureux, l’entreprise investit généralement dans trois sociétés. Ces dernières années, elle a non seulement examiné des entreprises défensives, mais aussi des sociétés de croissance, des pays émergents, et des dossiers de private equity (ou capital à risque). La décote de plus de 33% par rapport à la valeur intrinsèque du holding ne se justifie pas. L’action est attrayante sur le long terme.

Solvay

Il y a quelques années, Solvay a décidé d’évoluer vers la chimie de spécialité qui constitue une activité moins cyclique, moins gourmande en capital, et plus rentable. La reprise de Cytec, active dans le segment des matériaux composites pour l’aéronautique et l’industrie automobile, s’inscrit parfaitement dans cette stratégie. Solvay s’est endettée pour financer cette acquisition et le marché a réagi très négativement. Depuis lors, l’intégration de Cytec se déroule mieux que prévu, et les réductions de coûts ont été revues à la hausse, à savoir de 75 millions à 100 millions d’euros. À 11,6 fois le bénéfice attendu pour 2016, la valorisation de l’action est très intéressante.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content