Les cinq actions préférées de Hans Heytens

©Dries Luyten

Le choix de Hans Heytens, Head of research (Weghsteen), en matière d'investissement.

Siemens

Le conglomérat Siemens est actif mondialement dans de nombreux secteurs: health care, digital factory, power & gas, energy management, mobility, building technologies, process industries et gamesa wind. La valeur d’action souffre des mauvais résultats de certaines divisions ou du manque de clarté dans la structure. Siemens se négocie actuellement avec une importante décote par rapport à ses concurrents à cause de la faiblesse de la croissance de la division power & gas. Mais le groupe a l’intention de se restructurer en profondeur. La branche health care devrait être cotée séparément. Deux facteurs qui pourraient générer de la valeur supplémentaire.

GBL

Nous sommes très positifs envers le holding GBL depuis 2015, qui est aujourd’hui encore notre holding belge préféré. Nos arguments n’ont pas changé: une décote trop importante par rapport à la valeur intrinsèque qui ne tient pas suffisamment compte du nouveau vent qui souffle au sein de l’entreprise, une nouvelle équipe de management, la rationalisation des activités, une plus grande diversification, une meilleure communication et un recentrage. À 3,3%, le rendement du dividende reste intéressant, et pourrait même augmenter. Nous ne considérerons GBL comme une action chère que si le rendement du dividende tombe aux alentours de 2,5%.

Wisdomtree Middle East Dividend ETF

Le tracker Wisdomtree Middle East Dividend ETF est coté en Bourse américaine et suit les grandes actions des pays du Golfe, difficilement accessibles (Arabie saoudite, Emirats, Qatar, Koweit, etc.). La région est dans un "sweet spot". Une situation qui se caractérise par la présence de plusieurs variables positives: valorisations allant d’honnêtes à bon marché, momentum technologique solide, reprise macroéconomique grâce aux cours du pétrole, réformes géopolitiques devant réduire la dépendance envers le pétrole, et lutte contre la corruption. L’Arabie saoudite compte introduire Aramco en Bourse avant la fin de l’année, ce qui pourrait attirer davantage d’attention de la part des investisseurs.

Lyxor FTSE Athex Large Cap ETF

Le tracker Lyxor FTSE Athex Large Cap ETF est coté sur Euronext Paris et réplique la performance des sociétés grecques reprises dans l’indice FTSE Athex 20. La Grèce fait à nouveau partie des cinq marchés d’actions les moins chères au monde. Sur le plan géopolitique, il faudra attendre de voir si le pays pourra s’en sortir après le versement de la dernière tranche d’aide. En mai suivra un nouveau test de résistance des banques pouvant se traduire par de nouvelles recapitalisations. Dans le pire des cas, nous évaluons l’impact sur l’indice à -8%. Dans le meilleur des cas, les banques ne devront pas être refinancées. À moyen-long terme, nous voyons un important potentiel de reprise en Grèce.

Intesa Sanpaolo

La grande banque italienne Intesa Sanpaola permet de profiter de la reprise en Italie, combinée à un meilleur environnement bancaire européen. Pour la première fois, on observe une baisse des crédits douteux, avec comme objectif de les réduire de 50% en trois ans. La banque pourrait profiter d’une forte croissance au sein de la division de gestion d’actifs et de son pôle assurances, grâce à son important réseau retail. Les clients particuliers détiennent en direct jusqu’à 100 milliards d’euros sous forme d’obligations et de dépôts. Le groupe veut convaincre ses clients de transférer une grande partie de ces capitaux dans des produits offrant une meilleure rétribution de la banque.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content