Les cinq actions préférées de Raphael Ursi

©Dieter Telemans

Accenture, ASML, Gerresheimer, Roche ou Saint Gobain, telles sont les actions privilégiées par Raphael Ursi, d'Invest4Growth Asset Management.

Saint-Gobain[[urn:issue:360111223]]

Saint-Gobain fait partie des leaders dans le secteur des matériaux pour les infrastructures et la construction. Le groupe est pionnier en matière de gestion responsable et durable. Son principal moteur de croissance à long terme est la construction durable, dans le contexte de l’augmentation de la population mondiale, de la raréfaction des matières premières, etc. La construction durable s’appuie entre autres sur l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, un secteur prometteur au vu des objectifs climatiques. A court terme, nous estimons que le contexte est également positif pour Saint-Gobain, grâce à l’accélération de la croissance en Europe et à la reprise du secteur des nouvelles constructions en France.

ASML [[urn:issue:16923]]

ASML est le leader mondial du secteur des machines lithographiques utilisées pour la fabrication des semi-conducteurs. De nouveaux développements, comme les voitures autonomes (sans chauffeur) et l’internet des objets, entraînent une augmentation de la demande pour les puces. ASML est très bien positionné pour en profiter. Le groupe vient de lancer la commercialisation d’une nouvelle génération de machines lithographiques, Extreme Ultraviolet Lithography. Grâce à cette nouvelle technologie – développée en interne – ASML bénéficie d’un quasi-monopole. Le groupe combine forte croissance et rentabilité élevée.

Gerresheimer [[urn:issue:150177268]]

Gerresheimer – une entreprise spécialisée dans les emballages en verre et en plastique destinés à l’industrie pharmaceutique – compte parmi ses clients les 10 principaux groupes pharmaceutiques. L’entreprise n’a pas répondu aux attentes des marchés financiers pour 2017 à cause du report du lancement de certains produits et d’une réduction des stocks des clients. Malgré tout, Gerresheimer demeure une entreprise solide, bien positionnée sur son marché. Les problèmes auxquels elle a dû faire face cette année ne sont pas structurels. La valorisation actuelle de l’action est intéressante.

Accenture[[urn:issue:330015852]]

Ces dernières années, ce spécialiste en services IT s’est concentré avec succès sur les nouveaux segments en croissance, comme les applications cloud, la sécurité informatique et les services numériques. Ceux-ci ont connu une croissance de 30% en 2016, représentant plus de la moitié du chiffre d’affaires d’Accenture. En 2018, la croissance devrait se poursuivre au même rythme, grâce notamment au développement de l’internet des objets et à l’accélération de la numérisation de l’économie. De plus, Accenture bénéficie d’une forte présence dans les pays émergents, dont le potentiel de croissance reste très élevé.

Roche[[urn:issue:490121033]]

Roche est le leader dans le segment de l’oncologie. La société affiche le taux le plus élevé d’investissements en R&D (23% de son chiffre d’affaires), mais grâce à une stricte maîtrise des coûts, elle reste particulièrement rentable. Les investissements élevés en R&D portent leurs fruits si l’on se base sur le nombre record d’autorisations obtenues par Roche pour de nouveaux médicaments. Lors de la publication des résultats semestriels, Roche a relevé ses attentes pour l’exercice 2017. Au cours des prochaines années, le groupe devrait poursuivre sur sa lancée. Sur le plan financier, l’entreprise est saine et sa valorisation – soit un ratio cours-bénéfice inférieur à 16 – est intéressante.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content