Les cinq actions préférées de Tom Simonts

©Dries Luyten

Le choix de Tom Simonts, Market specialist Bolero.

Boskalis

Boskalis est actuellement dans la tourmente. Son bénéfice se trouve en effet sous pression étant donné que 2016 est une année de transition dans le domaine du dragage, et que 2017 devrait connaître un creux dans le secteur offshore. L’action a perdu 30% depuis son pic, malgré l’intérêt soutenu pour des domaines tels que la protection du littoral, les services liés au transport international (en croissance), la problématique mondiale en matière d’énergie, etc. Toutefois, de nouveaux contrats pourraient être engrangés et il faudra attendre le nouveau plan stratégique prévu pour début 2017. Au niveau opérationnel, la marge Ebit, après un recul en 2017, devrait à nouveau atteindre un niveau acceptable de 10,8% en 2018, comparé à un ratio EV/ebitda actuel d’à peine 3,5.

Bam Group

Le plus grand groupe néerlandais de construction a le vent en poupe, car il bénéficie d’excellentes conditions de marché aux Pays-Bas et de l’amélioration de ses systèmes de contrôle interne. Le groupe se concentre plus que jamais sur la gestion de ses liquidités, et bat des records en termes de solidité financière. Par ailleurs, le carnet de commandes historique a été épuré, en mettant l’accent sur une fixation de prix corrects et sur la réduction des risques. Bam se négocie aujourd’hui à un ratio EV/ebitda de 3,75 et 2,9 respectivement pour 2017 et 2018. Le rendement des cash flows libres – respectivement de 12 et de 13,6% pour les deux années – est très élevé, ce qui permet au groupe de bénéficier de marges de manœuvre appréciables.

Salesforce.com

Salesforce.com est le plus important fournisseur de logiciels 100% cloud, principalement dans le domaine du CRM (Customer Relationship Management). Les principales applications sont liées aux domaines des services et du marketing, mais contrairement aux autres entreprises de cloud comme SAP et Oracle, l’action a cédé du terrain, notamment parce que Twitter se trouvait dans le collimateur pour un rachat éventuel. Malgré tout, les estimations pour 2016 ont été récemment revues à la hausse. Les marges ainsi que la croissance internationale restent à des niveaux soutenus. Compte tenu de sa valeur actuelle, Salesforce.com se négocie à meilleur prix que ses concurrents, même si KBC Asset Management s’attend à une forte hausse du cash flow dans les années à venir.

TKH

TKH est une entreprise technologique néerlandaise active dans des marchés de niche intéressants. Elle est notamment spécialisée dans les domaines Vision & Security, Communication et Machine Automation & Robotics. Elle bénéficie d’un know-how pointu dans l’automatisation de processus de production et de technologie de contrôle dans 7 marchés verticaux en pleine évolution, qui se sont révélés ces dernières années comme étant de solides plateformes de croissance. KBC Asset Management s’attend à une nouvelle progression et à des marges en hausse, ce qui place TKH dans la catégorie des entreprises en croissance, même si ce statut ne se reflète pas dans le cours de l’action. Les ratios actuels EV/ebitda et cours/bénéfice sont estimés à respectivement 8,2 et 13,2 pour 2018.

Greenyard

Suite à la fusion avec Univeg et Peatinvest, Greenyard est un acteur à part entière dans le secteur des légumes frais et des produits surgelés. La tendance positive qui s’est manifestée au cours du second semestre de l’exercice 2015/2016 s’est reflétée dans l’augmentation du chiffre d’affaires. Malgré une récente hausse du cours, Greenyard se négocie encore avec une décote par rapport à ses concurrents (ebitda de 6,8 vs. 7,7 en 2016/2017), hors synergies. L’an prochain, le rachat d’une obligation de 285 millions d’euros devrait venir renforcer le bénéfice de 23% en 2017/2018. Croissance, catalyseurs et management: le trio gagnant!

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content