Les cinq actions préférées de Yves Vaneerdewegh

©Sofie Van Hoof

Yves Vaneerdewegh est spécialiste chez Capricorn Venture Partners (gestion de Quest for Growth, Quest+ et Quest Cleantech Fund)

TKH Group

Cette entreprise technologique néerlandaise représente la principale position du portefeuille de Quest for Growth et du nouveau fonds d’investissement Quest+. Elle s’appuie sur plusieurs moteurs de croissance, dont le plus connu est la production de machines pour la fabrication de pneus automobiles. TKH est également actif dans d’autres secteurs en développement, comme les réseaux de fibres optiques, les solutions pour parkings et tunnels, et la technologie visuelle. L’entreprise connaît une forte croissance organique. Malgré la hausse du cours de l’action – qui a poussé le ratio cours/bénéfice à 18 – le groupe dispose encore d’un potentiel important à long terme.

CEWE

CEWE a rejoint le portefeuille de Quest for Growth en mai 2017. Lors du lancement de Quest+ en décembre dernier, l’action a également été reprise dans le nouveau fonds. L’entreprise allemande est surtout connue comme fournisseur de services en ligne dans le domaine de la photographie. En Europe, CEWE bénéficie d’une part de marché de plus de 20% dans le segment des albums photos. En 2017, le cours de l’action a été pénalisé en raison de la crainte de l’impact d’une augmentation de la TVA sur les produits photos en Allemagne. Avec un ratio cours/bénéfice inférieur à 17, l’action pourrait continuer à rattraper son retard.

Jensen-Group

Jensen est une entreprise familiale aux racines danoises, mais cotée à la Bourse de Bruxelles. Elle est le leader mondial dans l’automatisation de laveries industrielles. Ces dernières années, le bénéfice par action a augmenté en moyenne de 15% par an. Un investissement dans Jensen permet de miser tant sur l’augmentation de la demande de solutions peu gourmandes en eau et en électricité (technologies propres) que sur le développement des soins de santé et l’augmentation du temps consacré aux loisirs. L’action mérite donc sa place dans les portefeuilles de Quest, qui misent sur les tendances prometteuses. La valorisation est encore acceptable, avec un ratio cours/bénéfice attendu aux alentours de 15.

Norma Group

Norma Group est actif dans le domaine de la technologie de la connexion, principalement dans le secteur automobile. La technologie développée par l’entreprise contribue à réduire la pollution et le poids des voitures, ce qui lui permet de surfer sur la demande en véhicules moins polluants. Norma s’est par ailleurs diversifiée dans le secteur de la gestion de l’eau, où la croissance est encore plus forte. En outre, le modèle exige peu de capitaux, ce qui génère de généreux cash flows. Avec un ratio cours/bénéfice de 17, la valorisation reste intéressante.

Fresenius SE

Fresenius est un groupe diversifié spécialisé dans le secteur des soins de santé, dont les principaux segments sont les médicaments génériques (Kabi), les hôpitaux (Helios) et la dialyse (Fresenius Medical Care). L’action a reculé en 2017 à cause de la crainte de baisse des prix aux Etats-Unis et des incertitudes par rapport au rachat d’Akorn. L’action est donc moins chère que les années précédentes. Les atouts de l’entreprise semblent intacts et ses activités ne sont pas cycliques. Par ailleurs, dans le segment des hôpitaux, Fresenius devrait profiter de l’intégration et de la croissance future d’une importante acquisition en Espagne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content