Les cinq actions préférées du fonds DNCA Invest Evolutif

Augustin Picquendar (à droite) et Pierre Pincemaille

Orange, Novartis ou encore Volkswagen figurent dans la 'shortlist' de Pierre Pincemaille et d'Augustin Picquendar, gestionnaires du fonds DNCA Invest Evolutif.

Saint-Gobain

 

Un des leaders mondiaux de la fabrication et de la commercialisation des matériaux de construction, Saint-Gobain ,devrait bénéficier de la forte dynamique dans l’immobilier résidentiel en Europe et plus particulièrement en France (20% des revenus en 2016). En effet, la croissance du marché français devrait accélérer en 2018. En outre, le groupe a constamment abaissé son point mort ces dernières années grâce à un programme de réduction de coûts ce qui lui permet d’avoir un fort potentiel d’amélioration de sa rentabilité. La société se paie des multiples en décote de 10% par rapport au secteur avec un PE 2018 de 13,70x pour un rendement net de 2,7%.

Orange

 

La direction du leader du marché des télécoms français  s’est voulue rassurante quant à la capacité du groupe à bénéficier d’une croissance soutenable basée sur la qualité de son réseau et de ses services tout en contrôlant la trajectoire de ses dépenses d’investissement avec un pic prévu pour 2018. Par ailleurs, le revenu par abonné (Arpu) du groupe devrait s’améliorer à moyen terme grâce à une compétition sur les prix moins intense sur son marché domestique et grâce au déploiement de la fibre et à la monétisation de la consommation de données.

La société se paie des multiples attractifs: PE 2018 de 13,2x pour un rendement net de 4,8%.

Atos

 

Un des leaders mondiaux dans la transformation digitale (numéro un européen du big data, de la cybersécurité, des supercalculateurs et des services cloud), Atos  est positionné sur des marchés en croissance structurelle. Le groupe offre ainsi une bonne visibilité sur sa croissance organique (autour de 2,5%) et un scénario de croissance externe lui permettrait d’améliorer son profil de croissance ainsi que ses marges étant donné la qualité et l’expérience du management lors des précédentes opérations de d’acquisitions. La société se paie des multiples attractifs: PE 2018 de 13,7x loin des valorisations élevées du secteur technologique européen.

Novartis

 

Un des leaders mondiaux du secteur pharmaceutique. Suite à une période difficile ternie par les mauvais résultats d’Alcon (équipement médical ophtalmologique) et d’Entresto (insuffisance cardiaque), la société Novartis entre dans une nouvelle phase de croissance. En effet, le pipeline de la division pharmaceutique est le principal réservoir de valeur à venir avec des molécules dans le cancer et le psoriasis. De plus, le groupe devrait aussi bénéficier du retournement opérationnel (ou dans le cas contraire la cession) d’Alcon. La valorisation actuelle est raisonnable avec un PE 2018 à 16x et un rendement du dividende de 3,5%.

Volkswagen

 

Outre la marque du même nom, le groupe allemand VW est aussi propriétaire d’Audi et de Skoda. C’est la marque Volkswagen qui poursuit son redressement après l’épisode du dieselgate: cette amélioration est liée à une nouvelle offensive produit (SUV) mais aussi à un retournement des régions en difficulté, notamment les Etats-Unis et la Russie. On notera aussi la situation financière particulièrement robuste du groupe, rendue possible par une discipline accrue en termes d’investissement et dépenses de recherche et développement. La société traite à des multiples attractifs: PE 2018 de 6,7x et VE/ventes de 0,3x.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content