interview

"Tentes trop douilettes": Theo Francken recadré

©BELGA

Mardi, le secrétaire à l'asile et à la migration avait choqué en évoquant les "tentes trop douilettes" du parc Maximilien. Jan Peumans le recadre ce mercredi. Laurette Onkelinx estime qu'il n'est pas à sa place.

Laurette Onkelinx n'y va pas par quatre chemins. Pour elle, la politique migratoire menée par le gouvernement fédéral est confuse et  le secrétaire d'Etat nationaliste Theo Francken n'est pas à sa place, a-t-elle affirmé ce matin sur les ondes de Bel RTL au micro de Martin Buxant (L'Invité).

Ce qui passe mal aussi chez la parlementaire socialiste, c'est le style Francken. La sortie ce mardi du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, se demandant si les tentes du parc Maximilien "ne sont pas trop douillettes", a particulièrement choqué l'opposition.

Au sein de la N-VA, non plus, tout le monde ne suit pas Theo Francken sur ce coup et les langues se délient. Le président du Parlement flamand Jan Peumans (N-VA) a d'aileurs appelé les chefs de file de son parti à "apprendre à se taire" dans le dossier des demandes d'asile. Pour lui, les propos sans nuances "font plus de tort que de bien". Cela me paraît beaucoup mieux. Réfléchissez-y à deux fois avant de parler", peut-on découvrir dans les colonnes du quotidien De Standaard ce mercredi

Jan Peumans, le président du Parlement flamand est très critique sur les propos de son collègue de parti Theo Francken ©BELGA

Jan Peumans s'adresse aussi au président du parti Bart De Wever: "J'entends le président dire qu'il souhaite réfléchir à un statut social à part pour les réfugiés. Et bien, cela n'est pas possible en regard de la Convention de Genève. Nous n'allons tout de même pas nous en moquer. Il a heureusement dit 'y réfléchir', mais tu ne dois tout simplement pas dire ce genre de chose", a encore déclaré le président du parlement flamand.

Jan Peumans a toutefois nié que ce discours est destiné à s'attirer les bonnes grâces de l'électeur d'extrême droite comme le suggérait mardi l'ex-commissaire européen Open VLD Karel De Gucht. Il a souligné que les ministres N-VA géraient bien le dossier sur le plan politique.

 

 

L'interview de Laurette Onkelinx dans son intégralité:

:

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect