Francken: "Des ressortissants soudanais ont déjà été renvoyés vers leur pays d'origine"

©Photo News

Des ressortissants soudanais ont déjà été renvoyés vers leur pays d'origine, affirme Theo Francken.

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a confirmé que des ressortissants soudanais avaient été renvoyés vers leur pays d'origine, après la mission controversée d'identification confiée à l'administration soudanaise en Belgique. Plus de vingt soudanais ont quant à eux introduit une demande d'asile, a précisé  Francken, au cours de l'émission "De zevende dag" (Eén-VRT).

La mission soudanaise a été mise sur pied en Belgique pour tenter d'établir si les migrants en transit dans le parc Maximilien ou à proximité de la gare du Nord, à Bruxelles, sont ou ne sont pas d'origine soudanaise. Cette mission a soulevé un vent de polémique, en raison du régime en place à Khartoum, la capitale de ce pays.

Depuis lors, des dizaines de soudanais ont été renvoyés vers d'autres pays européens, mais aussi vers le Soudan.

"Notre administration ne reste pas inactive" a commenté le secrétaire d'état à l'Asile et à la Migration, qui n'a souhaité donner aucun chiffre concret. Theo Francken a fait observer que plus de vingt ressortissants soudanais avaient entretemps introduit une demande d'asile. Jusqu'il y a peu une écrasante majorité de soudanais refusaient de procéder de la sorte, leur objectif étant d'atteindre le Royaume Uni.

Dans la nuit de dimanche à lundi

La police a procédé dimanche soir à de nouvelles interpellations de migrants aux abords du Parc Maximilien, à Bruxelles, selon plusieurs bénévoles témoins de l'opération. Ces derniers expliquent que quelque 200 migrants étaient présents sur les lieux dans l'attente d'être hébergés pour la nuit par des familles d'accueil, quand la police est intervenue.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content