Le feu s'empare de la jungle de Calais

©REUTERS

L'évacuation de la "jungle" de Calais touche à sa fin, les derniers migrants quittent le camp et nettoient en mettant le feu à leurs habitations.

L'évacuation de la "jungle" touche à sa fin. Après trois jours de démantelement, les derniers migrants quittent la zone pour rejoindre les bus qui les emèneront vers d'autres zones disséminées dans différentes villes de France.

©EPA

Si l'évacuation s'est déroulée dans le calme, de nombreux incendies ont pu être observés dans le camp. Quatre Afghans ont été interpellés et placés en garde à vue pour avoir participé à la mise à feu des abris de fortune vides, conduisant à des explosions de bouteilles de gaz à plusieurs reprises.

©EPA

Des moyens mécaniques plus importants que les petits tractopelles utilisés depuis le début du démantèlement seront mobilisés pour raser les abris restants, a expliqué Fabienne Buccio, préfète du Pas-de-Calais.

©EPA

"Pour certains migrants, il s'agit d'une coutume de mettre le feu à leur habitation lorsqu'ils sont amenés à la quitter",  commenté un porte-parole de la préfecture.

Reportage

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content