Le parcours d'intégration désormais obligatoire en Wallonie

©BELGA

Le gouvernement wallon a approuvé les modalités du parcours d'intégration obligatoire pour les personnes étrangères qui disposent d'un titre de séjour de plus de 3 mois.

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi un arrêté précisant les modalités dans lesquelles les opérateurs wallons du dispositif d'intégration pourront mettre en œuvre le parcours d'intégration obligatoire sur l'ensemble du territoire régional.

En février dernier, l'exécutif wallon avait décidé de transformer le parcours d'accueil en un véritable parcours d'intégration obligatoire, soucieux d'améliorer l'intégration des personnes étrangères et d'origine étrangère. Les personnes étrangères qui séjournent en Belgique depuis moins de 3 ans et qui disposent d'un titre de séjour de plus de 3 mois ont désormais l'obligation de suivre ce parcours d'intégration, comprenant:

• 120 heures de cours d'apprentissage du français,
• 20 heures de formation à la citoyenneté,
• une orientation vers le dispositif d'insertion socio-professionnelle adapté pour ceux qui en ont le besoin.

L'arrêté approuvé jeudi précise notamment les conditions pour porter, de façon exceptionnelle, le délai de réalisation du parcours d'intégration de 18 mois à 36 mois, les qualifications requises pour les formateurs qui assureront les différents dispositifs de formation, ou encore le mode opératoire des appels à projets "Initiatives Locales d'Intégration" (ILI).

©BELGA

Au travers de cet arrêté, le ministre de l'Action sociale Maxime Prévot (cdH) entend mieux articuler les différents opérateurs afin de leur permettre d'assurer les missions confiées par la Wallonie, dont celles liées au Parcours d'intégration obligatoire.

En Flandre, le parcours d'intégration est déjà obligatoire pour les primo-arrivants depuis 2004.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés