Les régularisations diminuent, mais pas autant que le dit la N-VA

Theo Francken, secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration ©Photo News

Les demandes de régularisations de demandeurs d'asile ont diminué en Belgique. Selon la N-VA, c'est grâce au fait que la procédure est devenue payante depuis 2015. Mais la twittosphère s'enflamme: il n'en est rien!

Les demandes de régularisation en Belgique sont payantes pour les demandeurs d'asile depuis mars 2015. Ils doivent depuis lors débourser 250 euros alors que la procédure était précédemment gratuite. Et ce montant passera prochainement à 350 euros.

La régularisation est une procédure de séjour exceptionnelle qui permet à une personne en situation irrégulière d'obtenir une autorisation de séjour en Belgique pour des raisons humanitaires ou médicales.

Selon le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA), cela a entraîné une baisse drastique du nombre de demandes de régularisationEn 2016, à peine 4.226 demandes ont été introduites, souligne Francken, qui rappelle qu'une moyenne de 13.091 demandes annuelles était enregistrée lors de la période 2012-2014.

©N-VA

Le retard dans le traitement des demandes est également en train de se résorber, a indiqué le secrétaire d'État. Actuellement, l'Office des étrangers a encore un arriéré de 2.931 dossiers. 

Twitter se fâche (et rit aussi)

Mais sur Twitter, les internautes estiment que Theo Francken fait dire aux chiffres ce qu'il veut. Selon eux, la baisse des demandes de régularisation est constante depuis 2010 et n'a donc rien à voir avec l'introduction du payement. Un graphique de Myria, le centre fédéral Migration, est largement diffusé. Il manque toutefois le chiffre de l'année 2015, qui selon l'Office des étrangers se situe bien à 5.998 demandes.

©Myria

L'argument de la N-VA ressemble donc un tantinet à de la propagande pro-Francken (en poste depuis octobre 2014), que les réseaux sociaux ont repris avec plaisir.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content