Merkel attaquée par son allié sur sa politique migratoire

©EPA

Le partenaire de coalition d'Angela Merkel menace d'aller en justice à propos de la crise des migrants...

La CSU, le parti bavarois allié à la CDU d'Angela Merkel, menace de porter la question des demandeurs d'asile devant la Cour constitutionnelle. La démarche fait l'objet de vives critiques, notamment de la part du SPD, partenaire de coalition de la CDU au gouvernement fédéral.

Joachim Herrman, le ministre bavarois de l'Intérieur, a affirmé dans une interview accordée à ARD qu'il ne souhaite pas voir la coalition chuter sur cette question et encore moins avoir recours à la justice. Il a cependant rappelé l'exigence de son parti d'instaurer une limitation au nombre de demandeurs d'asile arrivant en Allemagne. La plupart de ces candidats réfugiés entrent en Allemagne via la Bavière. "Je n'entends rien de concret à ce sujet en provenance du SPD", a déclaré Herrman. "Nous voulons des décisions de Berlin que notre land puisse employer." La CSU réclame une limitation du nombre de demandeurs d'asile à 200.000.

Le ministre bavarois espère qu'une décision à ce sujet tombera avant le 13 mars, date des élections régionales dans trois länder.

Le SPD a critiqué l'attitude des sociaux-chrétiens bavarois, la qualifiant de menace sur la coalition.

Les présidents des trois partis se retrouveront jeudi pour évoquer la politique migratoire.

La plupart de ces candidats réfugiés entrent en Allemagne via la Bavière. ©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés