"Qu'on fasse un camp comme à Guantanamo. Sans les torturer"

©Photo News

Le bourgmestre de Knokke, Léopold Lippens, a une manière bien à lui de résoudre la crise des migrants...

On savait le Comte Lippens farouchement attaché à la qualité de "sa" partie de la côté belge. Le voici maintenant prêt à tout pour défendre son standing, si l'on en juge par l'interview qu'il a accordé à Sudpresse.

Extraits

  • "Les gens rentrent dans notre pays. Soit ils ont la permission de rester, ils sont en règle. Soit, ils sont illégaux. Alors, avec eux, qu’on fasse un camp comme à Guantanamo. Sans les torturer. Et qu’on les envoie dans leur pays!"
  • "Les Français jouent les Sainte-Nitouche en laissant prendre le tram aux migrants de Calais. Ils s’arrêtent à La Panne puis ils prennent la direction de Zeebrugge où ils espèrent tenter l’aventure pour l’Angleterre."
  • "Il y a 3 millions de musulmans qui veulent arriver en Europe. Supposons qu’ils aient trois enfants. Ils seront 20 millions de plus dans 20 ans puis, un jour, ils seront 100 millions. On ne veut pas de cela. On aurait dû rester dans une Europe à 9 et fermer les frontières! Heureusement qu’on a la N-VA. Avec les socialistes, on aurait 80.000 illégaux de plus. Et ils auraient reçu leur carte de séjour et ils pourraient voter aux prochaines élections!"

Les commentaires sur Twitter n'ont pas manqué.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés