Publicité
Publicité
interview

"À Bruxelles, Cambio pourrait faire fois quatre dans les dix ans à venir"

Il a démarré en 2002 à Namur, avec quelques voitures. Frédéric Van Malleghem les nettoyait lui-même, entre les contacts avec les clients et les négos avec les politiques pour obtenir des places de stationnement. "Beaucoup pensaient qu’on n’allait pas passer le cap des deux ans. Cambio est devenue une success story qui influence pas mal de monde." Il dirige aujourd’hui Cambio Bruxelles: 412 voitures partagées, 135 stations, 12.000 utilisateurs.