BNP Paribas Fortis, AG Insurance et Touring s'unissent pour la mobilité du futur

BNP Paribas Fortis, AG Insurance et Touring se positionnent face à la mobilité de demain. ©EPA

Les dirigeants des trois piliers belges de la banque et l'assurance expliquent vouloir créer "un écosystème de solutions ouvert, axé sur la mobilité multimodale".

Trois entreprises ont annoncé ce mardi un partenariat stratégique pour l'avenir. Ensemble, les administrateurs délégués de BNP Paribas Fortis (Max Jadot), AG Insurance (Hans De Cuyper) et Touring (Thierry Willemarck) ont dévoilé leur intention d'unir leurs forces afin d'adapter leurs offres aux défis posés par une mobilité en pleine transformation.

À travers cette alliance, les partenaires cherchent à combiner des solutions en matière de mobilité, mais aussi d'assistance, de sécurité et de prévention. En cause: la multiplicité des modes de transports, les développements technologiques du secteur, l'avènement de l'économie du partage et la mutation du comportement des navetteurs.

Pendant qu'on parle, d'autres agissent.
Thierry Willemarck
CEO de Touring

Peu de concret avant 2020   

Si l'objectif est limpide, il faudra toutefois être patient pour constater les fruits concrets de cette union dont on nous annonce l'arrivée effective pour mi-2020. En attendant, les trois firmes se disent vouloir bénéficier de l'accès aux meilleures innovations de Touring et d'en faciliter la promotion via les réseaux d'AG Insurance et de BNP Paribas Fortis.

Notons tout de même qu'en guise d'exemple des possibilités dégagées par cette alliance, le trio d'entreprises cite "Easyway", une application de planification de trajet intégrant diverses solutions de mobilité développée par une filiale de Touring. Si l'idée n'est pas révolutionnaire en soi, c'est la conjonction des forces qui est ici mise en avant. Grâce au partenariat, les paiements à différents prestataires de services seront assurés par une seule et même plateforme, limitant ainsi les inscriptions personnelles et enregistrements de données bancaires à une application tout en facilitant la gestion administrative des notes de frais. Ce projet, pour l'instant en phase test à Anvers, devrait pouvoir trouver le chemin de Bruxelles et des autres grandes villes du pays en milieu d'année prochaine.

En outre, la vente des produits d'assistance de Touring sera assurée par les canaux de distribution de BNP et d'AG Insurance afin d'en élargir la disponibilité. Touring se chargera par ailleurs de l'ensemble des services d'assistance prodigués aux clients d'AG Insurance.  

Centralisation des solutions et élargissement de la gamme de produits au menu donc, mais la mise en application réelle de ces nouveautés semble encore un peu floue.

Des stratégies alignées

En termes de positionnement, les 3 patrons ont rappelé la nécessité d'adapter leurs business models aux forces régissant leurs marchés respectifs. Aussi, Hans De Cuyper (AG Insurance) insiste sur l'importance de la stratégie "beyond insurance" (au-delà de l'assurance, NDLR), arguant que le rôle d'un assureur ne se limitait plus à la protection seule, pendant que le camp BNP loue les bienfaits de l'"open banking", à savoir l'intégration de services de partenaires dans l'offre proposée et vice-versa. Du côté de Touring, Thierry Willemarck avance l'exemple de Singapour comme idéal sur lequel se calquer et d'ajouter une notion d'urgence quant à l'embrassement des nouveaux modes de transport: "Pendant qu'on en parle, d'autres agissent."

Il faudra cependant attendre la présentation des "projets innovants" et autres "services exclusifs" promis par BNP Paribas Fortis, AG Insurance et Touring avant de pouvoir évaluer pleinement le potentiel de ce regroupement et, enfin, agir.   

Lire également

Publicité
Publicité