Flixbus rachète son compatriote Postbus

©Flixbus arriveert in Brussel

A partir du 1er novembre 2016, les services Postbus seront intégrés à ceux de la plateforme de mobilité internationale Flixbus. L'entreprise allemande assure qu'elle renforcera son réseau dans les petites et moyennes villes européennes.

Le leader allemand des bus longue distance Flixbus a annoncé l'acquisition de son concurrent Postbus, qui appartenait au géant allemand de la logistique Deutsche Post."A partir du 1er novembre, les premiers services de Postbus seront intégrés à la plateforme internationale de mobilité de Flixbus", a indiqué le repreneur dans un communiqué. En Belgique, les bus Postbus restent assez méconnus puisque la seule destination belge à leur actif est la ville de Liège.

L'acquisition permettra à Flixbus d'élargir son offre, mais pas seulement. En effet, en plus des cars jaunes de Postbus et de leurs 120 destinations en Allemagne et dans les pays voisins, Flixbus pourra vendre ses billets "dans 5.000 points de vente" de Deutsche Post, "d'ici la fin de l'année", grâce à un accord de coopération entre les deux groupes. Les deux partenaires envisagent par ailleurs de lancer un service de livraison de colis le jour même par autocar, déjà expérimenté par Deutsche Post (maison-mère de la Poste allemande et de l'enseigne de messagerie DHL) entre Hambourg et Berlin.

Un réseau plus présent en Flandre qu'en Wallonie

Les bus Flixbus partent jusqu'à présent de neuf villes belges. Ces villes - Bruxelles, Anvers, Gand, La Panne, Bruges, Louvain, Hasselt, Liège et Bastogne - offrent des destinations différentes. De Berlin à Paris, en passant par Londres, les voyageurs belges disposent d'un grand choix de destinations. Les prix quant à eux sont abordables. Bien que plus importants pendant cette période de vacances scolaires, ils restent la plupart du temps à un niveau défiant toute concurrence. Vous rendre à Amsterdam par exemple en partant de Bruxelles vous coûtera environ 20 euros alors qu'un voyage de Gand à Paris s'élèvera à plus ou moins 15 euros. Des petits prix qui ont fait le succès de Flixbus et qui lui ont permis de s'installer dans les habitudes de transport de nombreux Belges. 

Une affaire qui roule

Ce rachat accroît encore la prédominance de Flixbus sur son marché national, après le rachat de MeinFernBus début 2015. Fondée en 2011, l'entreprise a profité à plein de la libéralisation du marché du transport par autocar en Allemagne depuis 2013 ainsi que de la chute du monopole du rail. Après l'ouverture de filiales en France, en Italie et aux Pays-Bas, Flixbus a repris en juin les activités du britannique Megabus hors du Royaume-Uni. Avec une offre de 900 destinations dans 20 pays européens, Flixbus apparaît désormais offrir le plus grand réseau de bus longue distance en Europe. Alors que l'entreprise allemande a déjà enregistré 20 millions de passagers en 2015, elle s'attend à une augmentation de 50% de sa fréquentation pour 2016.  

Flixbus assure en outre que fort de cette acquisition, il va "améliorer ses services vers les régions européennes" d'ici la fin de l'année et que "les petites et moyennes villes bénéficieront d'un meilleur accès à (son) réseau".  "L'objectif est d'amener le voyageurs à délaisser les transports individuels pour se tourner vers les transports public", a déclaré André Schwämmlein, le fondateur et managing directeur de Flixbus. C'est pourquoi, l'entreprise allemande veut faciliter ses voyages pour tous en améliorant l'accès à son réseau pour les habitants de petites localités. 

©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content