Multipharma, Delhaize, CSD et bpost s'essaient au vélo cargo à Bruxelles

©BELGA

Dans le cadre du projet BC Klèt et en association avec urbike, Multipharma, Delhaize, CSD et bpost vont effectuer des livraisons en vélo cargo plutôt qu’en camionnette.

Cela fait quelques années maintenant qu’on les voit fleurir un peu partout en ville. Les vélos cargos de différents styles et tailles s’imposent comme une solution écologique pour les livraisons sur les derniers kilomètres. Ce jeudi, Delhaize, CSD (Centrale de soins et services à domicile de Bruxelles), Multipharma et bpost ont annoncé qu’ils se lançaient dans l’expérience.

Ils travaillent avec urbike, une coopérative bruxelloise qui a mis sur pied un modèle de distribution à vélo inspiré de la conteneurisation. Concrètement, des espèces de remorques avec un petit conteneur dessus peuvent s’attacher aux vélos des coursiers. "Elles peuvent facilement charger une palette ou un conteneur – déchargé d’un camion, d’un bateau ou d’un train – pour ensuite assurer la livraison à vélo aux destinataires, détaille-t-on chez urbike. Pouvant accepter jusqu’à 1,5 m³ et 200 kg de marchandises, cette solution est une véritable alternative aux camionnettes et camions légers."

Urbike s’est inspiré de la conteneurisation maritime pour ses vélos cargos.

Ce projet a vu le jour dans le cadre de l’initiative BC Klèt qui regroupe des experts universitaires et diverses associations et organismes comme Febecoop ou la Smart.

Ici, l’on croit dur comme fer que le vélo cargo fait partie de la solution.

115.000 livraisons

Dès 2020, dans le cadre de ce projet, 115.000 livraisons devraient être réalisées par an en vélo cargo. De quoi créer rapidement une vingtaine d’emplois avant même que l’activité ne prenne en importance.

La livraison à vélo n’est pas tout à fait neuve pour bpost qui a déjà un réseau de livreurs à vélo via sa filiale CityDepot. Dans le même esprit, bpost a également racheté Bubble Post il y a un an et demi. L’acteur postal historique se targue d’ailleurs d’avoir l’une des plus grosses flottes de vélos à assistance électrique du pays.

Du côté de la grande distribution, des magasins travaillent déjà avec des livreurs à vélos pour les courses à domicile. Là où Delhaize estime être pionnière, c’est qu’elle dit être la première à "approvisionner certains de ses magasins du centre-ville à vélo, en l’occurrence les Fresh Atelier et Shop & Go".

Pour CSD ou Multipharma, l’expérience est une première qui constitue l’occasion de diminuer l’usage des camionnettes en ville.

25% du CO2 automobile

Les différents partenaires du projet rappellent que le "transport de marchandises est responsable de 25% des émissions de CO2 et de 33% des émissions de particules fines du trafic automobile à Bruxelles". Ce faisant, ils estiment que l’on pourrait diminuer les émissions de CO2 de 66.000 tonnes par an d’ici 2025 si le projet rencontre le succès escompté.

La livraison au dernier kilomètre est le casse-tête de toutes les villes modernes, surtout à mesure que le commerce en ligne s’intensifie. La solution du vélo cargo prend donc du sens dans ce cadre. Les acteurs de la chaîne logistique demandent souvent que l’on puisse livrer la nuit dans les centres urbains avec des véhicules électriques. De quoi faciliter les livraisons tout en réglant une bonne partie de la problématique du bruit grâce à ce type de véhicules.

Lire également

Publicité
Publicité