analyse

Un compromis à la belge pour le Bois de la Cambre

La boucle de circulation autour de l'étang du Bois de la Cambre restera fermée aux voitures jusqu'à la fin du mois d'août. ©Kristof Vadino

Le Bois de la Cambre ne restera finalement pas complètement fermé à la circulation automobile cet été. Une solution intermédiaire a été adoptée avant la mise en place d'un plan de mobilité définitif, annoncé pour la rentrée.

Tout l'art du compromis à la belge: personne ne ressort vraiment gagnant de la négociation, mais la solution choisie apporte à chacune des parties une petite satisfaction. C'est ce qui vient de se passer dans le cas du Bois de la Cambre. À l'issue d'une réunion rassemblant ce mardi la Ville de Bruxelles, la commune d'Uccle et la Région bruxelloise, il a été décidé qu'une partie du plus grand poumon vert de la capitale serait partiellement rouvert à la circulation automobile dès jeudi.

Dans le contexte de crise sanitaire, la Ville de Bruxelles avait décrété unilatéralement la fermeture du Bois et ce jusqu'au 31 août. Objectif: donner davantage de place aux piétons, cyclistes et autres usagers du parc à l'heure du coronavirus, afin de pouvoir s'aérer dans le respect des règles de distanciation sociale. Avec la reprise progressive des activités, cette décision, qui ne faisait plus l'unanimité, n'est plus d'application. C'est une machine arrière pour le bourgmestre Philippe Close (PS) qui engrange tout de même une victoire puisqu'on ne revient pas à la situation qui prévalait avant l'arrivée du Covid-19.

En effet, la situation qui était traditionnellement de mise les week-ends, à savoir la fermeture au trafic de la boucle autour de l'étang, sera désormais la règle en semaine également. Et chaque dimanche, l'entièreté du Bois de la Cambre sera interdite aux voitures.

Prenons maintenant le point de vue d'Uccle, commune jouxtant le Bois de la Cambre. Si le bourgmestre Boris Dilliès (MR) regrettait l'absence de concertation de la part de la Ville de Bruxelles, il y eut un peu d'attentisme jusqu'au moment du déconfinement. Des files ont alors commencé à se former sur la chaussée de Waterloo tandis que des plaintes de riverains et de commerçants affluaient. Les libéraux ucclois sont alors passés à l'offensive au travers d'une pétition demandant à la Ville de procéder au plus vite à la réouverture, à tout le moins partielle, du Bois aux automobilistes.

La mesure adoptée mercredi permet de reconnecter deux grands axes avec le Bois de la Cambre: les avenues Winston Churchill et De Fré. À voir si cela sera suffisant pour régler les problèmes d'engorgement de la chaussée de Waterloo car l'accès au Bois via la Drève de Lorraine n'est, par contre, pas rétabli. Le maïeur ucclois évoque un "premier soulagement".

Le second round a débuté

C'est qu'il s'agit d'un accord temporaire. Les différents intervenants se sont mis d’accord pour que leurs services respectifs se penchent sur la mise en place d'un plan ambitieux qui permettra au public de s’approprier amplement le Bois de la Cambre et de garantir une connexion nord-sud et ouest-est pour la circulation automobile. Différentes hypothèses, telles que l’organisation d’un double sens sur l’avenue Diane entre l’avenue Louise et l’avenue Belle alliance, le réaménagement de la chaussée de la Hulpe ou encore la problématique du flux pénétrant la Région via la Drève de Lorraine, seront évoquées.

La nouvelle bataille autour du Bois a déjà débuté. La ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) a publié sur Twitter une carte montrant que tout le parc sera définitivement fermé aux voitures à l'exception d'un double sens sur l'avenue Diane à partir du 1er septembre. "Il a été convenu que nous puissions travailler en commun sur un nouveau plan de mobilité. Je considère qu’il faudra y impliquer toutes les communes impactées, dont Rhode-Saint-Genèse", rétorque Boris Dilliès.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité