analyse

Une présélection à 750 millions d'euros pour la Coupe du Monde

©BELGA

L’absence de Radja Nainggolan de la présélection de 28 joueurs faite par le coach fédéral Roberto Martinez suscite l’incrédulité du monde footballistique. Sans le "Ninja", la valeur totale de l'effectif place la Belgique en 6e place des équipes participant à la Coupe du Monde en Russie

Roberto Martinez a communiqué une présélection de 28 joueurs pour la Coupe du Monde de football qui aura lieu en Russie du 14 juin au 15 juillet. Le coach fédéral se laisse jusqu’au match amical contre le Portugal, le 2 juin, pour entériner son choix définitif des 23 Diables Rouges qui s’envoleront pour Moscou.

Selon le site Transfermarkt, la valeur totale des 28 joueurs dépasse les 750 millions d’euros, ce qui place la Belgique à la 6ème place des équipes participantes, juste devant l’Angleterre (720 millions, mais avec 23 joueurs) qu’elle rencontrera en phase de poules.

A ce petit jeu, c’est la France qui possède l’équipe la plus chère avec un noyau de 23 joueurs dépassant le milliard d’euros. Suivent l’Allemagne avec 997 millions (27 présélectionnés), l’Espagne (992 millions, 24 joueurs), le Brésil (904 millions, 23 joueurs) et l’Argentine (884 millions, 35 joueurs).

©MEDIAFIN

La valeur du noyau belge aurait même pu flirter avec les 800 millions si Roberto Martinez avait sélectionné Radja Nainggolan. Ecarté pour des raisons "tactiques", ce pilier de l’AS Roma, demi-finaliste de la Ligue des Champions, a aussitôt annoncé qu’il renonçait définitivement à l’équipe nationale.

Le choix de Martinez de se passer de ce joueur moderne, doté d’une forte personnalité, a suscité l’incrédulité des journalistes spécialisés, consultants et autres experts autoproclamés alors que plusieurs joueurs réservistes dans leur club ou actifs dans des championnats de seconde zone ont trouvé grâce aux yeux du sélectionneur.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content