La Coupe du monde, une bonne affaire pour les clubs belges

La mise à disposition du Diable Rouge Leander Dendoncker rapportera plus de 334.000 euros au Sporting d'Anderlecht. ©REUTERS

La Fifa va redistribuer plus de 3,6 millions d’euros aux clubs dont des joueurs ont été sélectionnés durant le Mondial. Anderlecht empochera à lui seul près d’un tiers de ce montant.

Les clubs dont des joueurs ont été sélectionnés pour la Coupe du monde recevront une compensation financière. Logique: ces joueurs risquaient de rentrer blessés du tournoi, au préjudice donc de leur club. Ces indemnités ont explosé durant l’édition qui s’est clôturée le week-end dernier. En Afrique du Sud en 2010, la Fifa avait redistribué 34 millions d’euros, montant qui était passé à 60 millions en 2014 au Brésil avant de quasiment tripler en Russie en 2018 avec 178 millions.

Pour que le club puisse bénéficier de cette indemnité, les joueurs concernés doivent y être – ou avoir été - sous contrat depuis le 1er juillet 2016. Ce qui explique par exemple pourquoi Anderlecht touchera un montant sur la mise à disposition du Diable Rouge Youri Tielemans, pourtant transféré il y a un an à Monaco. En outre, il suffit que le joueur ait été sélectionné. Il est donc sans importance de savoir si le joueur a réellement participé à l’un ou l’autre match, rappelle le cabinet d’avocats bruxellois Cresta spécialisé dans le business du sport.

178
millions
La Fifa distribue 178 millions d'euros aux clubs dont des joueurs ont participé au Mondial

Les clubs des gardiens réservistes des Diables Rouges Simon Mignolet (Liverpool) et Koen Casteels (Wolfsburg) toucheront donc des indemnités bien qu’ils n’aient pas joué une minute.  Les montants sont calculés sous forme d’indemnité journalière. Plus l’équipe nationale va loin dans le tournoi, plus les clubs de leurs joueurs reçoivent de l’argent. 

Dans l’attente de la validation des chiffres finaux par la Fifa, Cresta s’est livré à un récapitulatif officieux par club et par joueur. Il en ressort que pour les 31 joueurs évoluant, ou ayant évolué, dans le championnat belge et sélectionnés pour la Coupe du monde, les clubs belges devraient toucher 3,63 millions d’euros.

→ A ce petit jeu, c’est le Sporting d’Anderlecht qui fait la bonne affaire. Avec sept joueurs sélectionnés, il empochera 1,136 million d’euros. A lui seul, la mise à disposition du Diable Rouge Leander Dendoncker lui rapportera plus de 334.000 euros.

→ Suivent la Gantoise (844.000 euros avec 5 joueurs, dont le croate Kalinic, finaliste), le Standard de Liège (278.000 euros pour 3 joueurs) et le FC Bruges (238.000 euros pour 3 joueurs).

©BELGA

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content