Le 11 de base des entreprises belges pour la Coupe du monde

Parmi les entreprises belges présentes à la Coupe du Monde,la liégeoise WNM fournira les solutions d'interphonie sans fil dans les douze stades dont le Luzhniki Stadium de Moscou où se jouera la finale ©AFP

Onze entreprises belges fourniront des produits et services à la Coupe du monde de football en Russie.

C’est une tradition. Après le sélectionneur fédéral Roberto Martinez qui a livré lundi la liste des 23 Diables Rouges sélectionnés pour la Coupe du monde de football qui démarre le 14 juin en Russie, la fédération des entreprises technologiques Agoria a rendu publique la liste des entreprises belges qui fourniront produits et services aux organisateurs de l’événement.

Elles étaient douze lors de la précédente édition au Brésil en 2014, douze également lors de l’Euro en France en 2016. Cette fois elles sont onze, soit autant que dans une équipe de foot. Tout un symbole. Si au Brésil elles avaient décroché pour une centaine de millions d’euros de contrats, impossible de savoir ce qu’il en est cette année. La Fifa est devenue très pointilleuse quant à la confidentialité des contrats passés.

Sports & Entertainment Technology Club

Ces onze sociétés - sept flamandes, trois wallonnes, une bruxelloise -  font partie du Sports & Entertainment Technology Club (SETC), structure lancée par, Agoria et le Comité Olympique belge pour amener les entreprises belges à prester pour les organisateurs des grands événements (Coupe du monde et Euro de football, Jeux Olympiques, etc.), sources d’importants débouchés. Une septantaine d’entreprises constituent le SETC.

Parmi ces onze sociétés figurent quelques habituées de ces grand-messes comme EVS, WNM, Grass Master (Desso) ou Wollux, mais aussi des nouvelles comme Telelingua qui n’avait jamais travaillé pour les organisateurs de la Coupe du monde.

→ Ci-dessous, le "onze de base" d’Agoria:

  • EVS (Ougrée): solutions systèmes d'aide à la production télé: serveurs enregistrant les images, ralentis…
  • Expo-Line (Tessenderlo): spray des arbitres pour délimiter les lignes de coup-franc
  • Grass Master Solutions (Dendermonde): terrains hybrides (gazon-synthétique) dans quatre stades et deux centres d’entraînement
  • Lancer Europe (Nossegem) : équipements techniques pour embouteillage de boissons dans les onze villes hôtes
  • NEP (Rotselaar): 130 caméras 4K (très haute définition) dans six stades
  • Rockfon (Wijnegem): cloisons de protection dans sept stades, le centre de presse et des hôtels
  • Telelingua (Uccle): traductions en 15 langues pour les sponsors et les équipementiers
  • Veldeman (Bree): construction de trois bâtiments permanents et temporaires à côté du stade de Luzhniki
  • Vergokan (Audenaerde): systèmes de sols, chemins de câbles et échelle dans huit stades
  • WNM (Seraing): interconnexions sonores des douze stades, fourniture du signal international aux chaînes de télévision
  • Wollux (Mouscron): autocollants, bannières (en, PVC et autres), tapis
©MEDIAFIN

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content