interview

"Dans 5 à 10 ans, tout le monde utilisera de la monnaie électronique"

©EPA

Mais qui sont ceux qui investissent dans le bitcoin, cette crypto-monnaie soudainement mise en lumière? L'Echo est parti à leur rencontre.

Après un Noël difficile qui l'a vu perdre 30% de sa valeur, le bitcoin s'est stabilisé lors de la dernière semaine de l'année. Alors qu'elle avait commencé l'année à 1.000 dollars, la monnaie virtuelle n'a fait que de prendre de la valeur ces derniers mois pour franchir début décembre le cap des 10.000 dollars. Elle a poursuivi sur sa lancée pour atteindre plus de 20.000 dollars deux semaines plus tard, avant donc de fortement se replier. Ce mercredi, son cours se situe légèrement sous la barre des 14.000 dollars.

Alors qu'est-ce que le bitcoin, cette crypto-monnaie - une monnaie virtuelle - qui semble avoir surgi du jour au lendemain sur le devant de la scène? Deviendra-t-il un jour une alternative aux devises internationales comme l'euro ou le dollar? Qui sont ceux qui investissent dans cette monnaie, à la fois tentante et dangereuse? L'Echo a pu en rencontrer trois d'entre eux. 

Guy Leba est le troisième investisseur avec lequel nous avons discuté. Créateur d’une start-up pour des transferts d’argent à travers le monde et ancien ingénieur de Microsoft France, il a commencé à investir dans le bitcoin il y a deux ans. "J’en ai acheté, j’en ai revendu, j’en ai converti dans d’autres crypto-monnaies et j’en utilise régulièrement pour acheter des noms de domaine, pour les échanger contre des euros ou encore pour acheter des pizzas sur pizza.be par exemple", nous a-t-il indiqué en préambule de l'interview.

1. Quel intérêt a le bitcoin pour vous?
L’intérêt du bitcoin est vraiment sa facilité d’utilisation. Les banques ferment certains jours, alors que le délai pour que de l’argent soit transféré d’un compte à un autre peut parfois atteindre un jour entier. Avec le bitcoin, c’est beaucoup plus rapide. S’il n’y a encore que peu de gens qui utilisent le bitcoin aujourd’hui, c’est parce que le nombre de biens qui peuvent être achetés via cette monnaie est très faible, surtout en Belgique.

"Savoir que j'ai acheté des pizzas pour 12 bitcoins il y a des années et qu’aujourd’hui, c’est comme si je les avais achetées pour des dizaines de milliers d’euros, cela ne me fait rien. C’est l’apanage du bitcoin."
.

Par rapport au fait d'acheter des pizzas, de savoir que je les ai achetées pour 12 bitcoins il y a des années et qu’aujourd’hui, c’est comme si je les avais achetées pour des dizaines de milliers d’euros, cela ne me fait rien. C’est l’apanage du bitcoin. Ce n’est pas la pizza qui devient plus chère, c’est le cours du bitcoin qui fluctue, ce n’est pas grave.

Si j’ai décidé de me lancer dans le bitcoin, c’est parce que je me suis intéressé aux transferts d’argent que les expatriés effectuent vers leur famille et leurs amis restés au pays, en Afrique et en Asie par exemple. J’ai alors remarqué que les opérateurs qui effectuaient ces transferts d’argent prenaient environ 12% sur la somme, notamment pour répondre aux coûts liés aux infrastructures. J’ai donc cherché un moyen d’envoyer de l’argent à ma famille au Congo avec des frais réduits et je suis tombé sur les crypto-monnaies et notamment le bitcoin.

Dans les pays francophones d’Afrique, c’est encore difficile car ce moyen de paiement n’est pas encore très développé. Par contre, dans les pays anglophones comme le Ghana où j’ai des amis, j’ai pu facilement leur envoyer des bitcoins. En deux heures, ils avaient la somme en billets de la monnaie locale.

2. Selon vous, le bitcoin est-il prévu pour être utilisé par M. et Mme tout le monde?
Quand on veut investir dans le bitcoin, il faut prendre des mesures de précaution. Maintenant, à part cela, cela reste utilisable par tout le monde. C’est comme au début d’internet, on n’aurait jamais pensé pouvoir faire ce qu’on en fait aujourd’hui. Mais tout évolue, rien n’arrête la technologie. Cela va être pareil pour le bitcoin.

"Il faut toujours être attentif à sécuriser son compte bitcoin. Par exemple, vous pouvez utiliser des clés de sauvegarde via des applications mobiles."
.

3. Imaginons que je ne connaisse rien au bitcoin, mais que j’ai envie de commencer à investir dans cette monnaie, que dois-je faire concrètement?
Le plus important, c’est de commencer par lire pour comprendre comment cela fonctionne. Donc, la première chose, c’est d’aller sur bitcoin.org pour s’informer. Ensuite, il faut télécharger une application pour disposer de son portefeuille de bitcoins. Enfin, on peut investir.

Il faut toujours être attentif à sécuriser son compte bitcoin. Par exemple, vous pouvez utiliser des clés de sauvegarde via des applications mobiles. Il faut également veiller à sauvegarder ses données sur plusieurs supports, notamment sur des clés USB pour pouvoir les retirer du réseau en cas de soucis.

4. Que pensez-vous personnellement de cette monnaie virtuelle?
Le bitcoin va évoluer comme internet a évolué lui-même. Je ne pense pas que le bitcoin va concurrencer l’euro ou le dollar. Il faut éduquer les gens et améliorer le système avant d’éventuellement penser à cela.

"Le bitcoin est peut-être une bulle spéculative qui va exploser, mais avant ça, il a encore de beaux jours devant lui."
.

Le bitcoin est peut-être une bulle spéculative qui va exploser, mais avant ça, il a encore de beaux jours devant lui. Se lancer dans le bitcoin aujourd’hui est encore possible, ce n’est pas trop tard pour ceux qui auraient envie de le faire. Bien que le prix du bitcoin soit élevé, on n’est pas obligé d’acheter un bitcoin entier. On peut, si on le souhaite, acheter des centièmes d’un bitcoin par exemple.

Il est prévu qu’il y ait 21 millions de bitcoins en circulation et ce nombre sera atteint aux environs de 2140. Pour le moment, il y a un peu plus de 17 millions en circulation.

5. Qu’est-ce que le bitcoin cash?
Le code du bitcoin est open-source, donc le bitcoin cash est juste une copie du bitcoin qui a été légèrement modifiée. Selon les créateurs du bitcoin cash, il va permettre d’encore accélérer les transactions. Ils disent avoir amélioré le code afin de rendre les transactions plus rapides.

D’après les développeurs, c’est une évolution. Mais je ne pense pas que les gens vont délaisser le bitcoin pour aller vers le bitcoin cash.

6. Quel genre de difficultés avez-vous déjà rencontrées avec le bitcoin?
J’ai eu des soucis avec les plateformes d’échange, les frais sont un peu élevés, mais c’est normal. Nous ne sommes qu’au début de cette technologie et il faut encore qu’on l’améliore. Les ingénieurs travaillent dessus et déjà l’année prochaine, je suis sûr qu’il y aura de nouvelles évolutions.

7. Avez-vous déjà été payé en bitcoin?
Non, je ne suis pas commerçant. Je teste la monnaie, mais je n’ai jamais été payé pour quoi que ce soit.

"Dans 5 à 10 ans, tout le monde utilisera de la monnaie électronique."
.

8. Envisagez-vous de continuer à investir dans le bitcoin?
Il ne faut pas investir au-delà de ce qu’on peut se permettre de perdre. C’est une des premières recommandations que l’on donne aux utilisateurs du bitcoin ou de toute autre crypto-monnaie. Ma principale utilisation du bitcoin est un projet de start-up que j’ai lancé au début du mois et qui concerne un nouveau modèle pour les transferts d’argent entre les expatriés et leur famille et amis qui sont restés dans leur pays.

9. A terme, selon vous, quelle place prendra le bitcoin dans le monde?
Dans 5 à 10 ans, tout le monde utilisera de la monnaie électronique. Peut-être pas uniquement le bitcoin, mais ce sera le bitcoin avec d’autres monnaies.

10. Le marché du bitcoin est-il comparable à la Bourse? Agit-on sur ce marché comme un investisseur qui veut faire fructifier ses bénéfices?
Le bitcoin commence à être côté dans la plus grosse banque d’échanges à Chicago. Il y a maintenant deux Bourses qui le cotent, donc ça devient de plus en plus une valeur que les gens vont utiliser pour investir.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content