interview

"Le bitcoin? C'est affolant de gagner autant d'argent"

©ANP

Mais qui sont ceux qui investissent dans le bitcoin, cette crypto-monnaie soudainement mise en lumière? L'Echo est parti à leur rencontre.

Après un Noël difficile qui l'a vu perdre 30% de sa valeur, le bitcoin s'est stabilisé lors de la dernière semaine de l'année. Alors qu'elle avait commencé l'année à 1.000 dollars, la monnaie virtuelle n'a fait que de prendre de la valeur ces derniers mois pour franchir début décembre le cap des 10.000 dollars. Elle a poursuivi sur sa lancée pour atteindre plus de 20.000 dollars deux semaines plus tard, avant donc de fortement se replier. Ce lundi, son cours se situe légèrement sous la barre des 14.000 dollars.

Alors qu'est-ce que le bitcoin, cette crypto-monnaie - une monnaie virtuelle - qui semble avoir surgi du jour au lendemain sur le devant de la scène? Deviendra-t-il un jour une alternative aux devises internationales comme l'euro ou le dollar? Qui sont ceux qui investissent dans cette monnaie, à la fois tentante et dangereuse? L'Echo a pu en rencontrer trois d'entre eux. 

Le premier investisseur avec lequel nous avons discuté a tenu à garder l'anonymat. "Je n’ai pas envie d’avoir mon nom dans l’article pour qu’après les gens savent que j’ai de l’argent. Il y a tellement de piratages pour le moment qu’il vaut mieux prendre ses précautions", a tenu à préciser d'emblée ce journaliste start-up.

1. Quel intérêt a le bitcoin pour vous?
Pour moi, le seul but du bitcoin est de gagner de l’argent. C’est un peu comme une bulle spéculative où on se demande quand elle va éclater. Il y a donc toujours la question de: "Est-ce qu’on retire tout maintenant, est-ce qu’on garde un peu ou est-ce qu’on laisse tout et on voit ce qu’il se passe?".

"Le bitcoin, c’est un peu comme une bulle spéculative où on se demande quand elle va éclater."
.

A part pour spéculer, cette monnaie ne m'est d'aucune autre utilité. Maintenant, je n’ai pas fait qu’investir dans le bitcoin, je me suis également constitué un portefeuille un peu varié avec d’autres crypto-monnaies. Il y a des projets qui ont l’air sensés mais le problème, c’est que la technologie blockchain n'en est encore qu'à ses prémisses et, du coup, on n'a pas encore vu quelque chose de très concret.

Pour moi, c’est juste de la spéculation sur plusieurs monnaies et je me dis: "On verra bien comment ça va se passer". Il est vrai que c’est un peu difficile à prévoir, mais personnellement, bien que je regarde quotidiennement les cours pour voir comment cela se passe, on ne peut pas dire que je fais du trading quotidien.

2. Le bitcoin ne vous sert donc jamais à faire de l’achat et de la vente de biens?
Non. En Belgique, peu de personnes commencent à acheter en bitcoins. On peut acheter des appartements à Dubaï, mais en Belgique, c’est encore une niche. Malgré tout, je sens que la monnaie en elle-même gagne en popularité. De plus en plus de gens me disent qu'eux aussi ont investi dans le bitcoin, mais cela reste toutefois encore marginal.

3. Quel genre de difficultés avez-vous déjà rencontrées avec le bitcoin?
Le site CoinMarketCap, qui englobe toutes les crypto-monnaies, permet d’avoir les cours en direct et de voir l’évolution des monnaies sur des graphiques. Le problème, c'est que ce site n’est pas mis à jour en temps réel. Il est parfois en retard de quelques minutes, voire d’une heure. Et comme les cours des monnaies sont hyper volatiles, notamment celui du bitcoin, c’est trompeur.

"Je connais des personnes qui font du trading depuis 4 ans et qui s’en mettent plein les poches. Là, cela se chiffre en millions. C’est affolant de se dire qu’on peut gagner autant d’argent."
.

On voit par exemple une monnaie qui est en hausse, on se dit: "Génial, c’est le moment de vendre", mais en fait, elle a déjà chuté de 70% et c’est trop tard. C’est très rapide, c’est le principe de l’offre et de la demande, cela fluctue tout le temps et cela rend fou et addictif. C’est pour cela que moi, j’évite de regarder trop souvent les cours.

Aujourd'hui, je pense tout doucement à sortir du marché. J’ai investi dans le bitcoin il y a deux ans avec 1.000 euros. Maintenant, j’atteins les 30.000 euros sans problème. Par contre, je connais des personnes qui font vraiment du trading depuis 4 ans et qui eux s’en mettent plein les poches. Là, cela se chiffre en millions. C’est affolant de se dire qu’on peut gagner autant d’argent.

4. Votre but n’est donc pas de continuer le trading pour atteindre des millions?
Cela n’arrivera pas, il faut rester un peu réaliste. Je n’y crois pas trop. Je trouve que c’est déjà un exploit que je sois monté si haut. Je pense qu’il va y avoir une correction assez rapidement. Il faudrait que je sorte mon argent, mais j’ai du mal à le faire parce que je vois que ça grimpe.

5. Comment avez-vous eu l’idée d’investir dans cette monnaie alors qu’il y a deux ans, elle était encore inconnue?
J’ai des amis qui sont tombés dessus complètement par hasard. Ils sont tombés sur le solarcoin, une monnaie centrée sur les énergies solaires. Par gigawattheure qui est produit par panneau solaire, l’utilisateur est récompensé en solarcoin. Ils ont vu que c’était lié au bitcoin et ils ont commencé à investir là-dedans. Du coup, je m'y suis mis aussi.

En clair

Parcourez notre guide "Bitcoin, mode d'emploi"

6. Selon vous, le bitcoin est-il prévu pour être utilisé par M. et Mme tout le monde?
Non, je ne crois pas. Les gens ont du mal avec l’informatique. Cela dépend de chaque personne. Aujourd’hui, on va vers la technologie où on paye tout avec son GSM, donc que ce soit le bitcoin ou autre chose, je pense qu’on va aller vers ce genre de trucs. Mais ce ne sera peut-être pas le bitcoin, ce sera autre chose.

7. Imaginons que je ne connaisse rien au bitcoin, mais que j’ai envie de commencer à investir dans cette monnaie, que dois-je faire concrètement?
La première chose à faire, c’est d’aller se renseigner sur internet. Vous allez sur Coinbase et vous ouvrez un portefeuille. Ce n’est pas anonyme, vous devez enregistrer votre identité, votre carte bancaire, … Ensuite, vous transférez l’argent de votre compte courant sur votre compte coinbase. Ainsi, vous avez déjà vos propres bitcoins et après, vous pouvez aller sur des plateformes d’échanges pour commencer à trader avec d’autres monnaies.

8. Dans quel pays le bitcoin peut-il être utile?
Le bitcoin peut être très utile dans des pays où règne l’insécurité par exemple, parce qu’il est beaucoup plus sûr qu’une monnaie qui fluctue tout le temps. Le bitcoin fluctue aussi tout le temps mais quand on voit l’exemple du Venezuela, la monnaie a explosé et les gens se sont retrouvés dans une extrême pauvreté.

9. Le bitcoin est-il promis à un bel avenir selon vous?
C’est du 50-50. Soit ça se crashe complètement, ça disparaît et ce sera remplacé par autre chose, soit pas. Mais je penche plutôt pour la première solution. De plus, il n’y a que 21 millions de bitcoins prévus pour être mis en circulation et il y en a déjà un peu plus de 17 millions qui ont été écoulés.

"Cette bulle va finir par éclater et il y aura des gagnants, mais aussi pas mal de perdants. Et ce sont les gens qui investissent aujourd’hui qui vont tout perdre."
.

Aujourd’hui, cela coûte très cher d’acheter un bitcoin, donc, selon moi, c’est trop tard. Cette bulle va finir par éclater et il y aura des gagnants, mais aussi pas mal de perdants. Et ce sont les gens qui investissent aujourd’hui qui vont tout perdre.

Il y a énormément de spéculateurs avec des gros portefeuilles qui peuvent faire fluctuer le marché comme ils le veulent, un peu comme la Bourse classique mais avec plus de spéculation et de volatilité. On peut le comparer à la crise des subprimes en 2008.

10. Vous avez vu le bitcoin comme une arme de plus dans votre portefeuille pour faire fructifier vos bénéfices?
Oui, c’est exactement ça, c’est comme des placements en Bourse. Moi j’ai acheté le bitcoin quand il valait 300 dollars. Aujourd’hui, il est à 15.000 dollars. Malheureusement, j’en ai écoulé beaucoup depuis. Si j’avais su, je les aurais gardé et j’aurais beaucoup plus d’argent. Mais de toute façon, je n’ai fait que gagner. J’ai récupéré ma mise plusieurs fois. Cet argent me permet de payer mon loyer et de profiter d’activités le week-end.


Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content