Dispositif sécuritaire hors normes pour Mons 2015

©Photo News

Ce samedi, la ville de Mons lance ses festivités au titre de capitale européenne de la culture. La 4e ville de Wallonie attend cent mille visiteurs dans son intra-muros pour cette soirée inaugurale.

Pour et dans les circonstances que l’on connaît, un dispositif sécuritaire "hors normes", selon les termes mêmes du bourgmestre Elio Di Rupo, a été mis en place. Pas moins de 500 policiers seront déployés dans le centre-ville. Quelque 20 CRS et gendarmes français assisteront sur le terrain leurs collègues belges.

Outre un hélicoptère de la police fédérale, une vingtaine de caméras, dont certaines prêtées par la police française, scruteront les accès de la ville et les sites sensibles. À l’entrée de Mons, plusieurs véhicules seront équipés d’ANPR pour la lecture automatique des plaques d’immatriculation.

Aucune menace locale

500 policiers seront déployés dans le centre-ville.

"Il n’existe, à ce stade en tout cas, aucune menace terroriste ou djihadiste sur Mons mais nos services de renseignement sont mobilisés et ont d’ailleurs élargi le périmètre de surveillance vers Charleroi et le nord de la France", précise encore Di Rupo.

Concernant la protection particulière de certains sites montois par les forces armées, "rien n’a encore été décidé, les réunions se succédant avec toutes les autorités concernées pour évaluer les risques", poursuit le bourgmestre. Des réunions, quasi quotidiennes depuis le début de la semaine, qui associent les polices locale et judiciaire, les services du Procureur du Roi ainsi que la Sûreté de l’État. Un magistrat a été détaché par le Parquet de Mons pour faire face à toute éventualité.

Alors que le centre-ville de Mons sera rendu inaccessible aux voitures dès 14 heures ce samedi, la Fondation Mons 2015 et les forces de l’ordre ont prévu tout au long de la soirée, via les bornes d’un opérateur GSM, un comptage des visiteurs sur les lieux de spectacle. Pour éviter tout risque d’engorgement et fluidifier le plus possible les accès aux 17 lieux de spectacle accessibles gratuitement.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés