Mons 2015 en mode numérique

©CaféEuropa

Mons est la première capitale européenne de la culture à proposer un programme digital. Cette initiative "Where Technology Meets Culture" s’inscrit dans un développement initié en 2004 qui a permis l’émergence dans le chef-lieu du Hainaut d’une "Digital Innovation Valley".

Mons est la première capitale européenne de la culture à proposer un programme digital. Cette initiative "Where Technology Meets Culture" s’inscrit dans un développement initié en 2004 qui a permis l’émergence dans le chef-lieu du Hainaut d’une "Digital Innovation Valley".

Le volet numérique prend aujourd’hui sa pleine puissance au sein du Festival VIA, festival international axé sur la scène et les nouvelles technologies. Pendant deux semaines, créations théâtrales, musicales et chorégraphiques vont se partager entre Mons et Maubeuge avec une multiplication d’écrans en tout genre.

Ainsi l’exposition "Home Cinéma" interroge le statut ambigu du spectateur devenu également producteur, voire diffuseur d’images, au travers d’installations d’artistes internationaux. La Fura dels Baus proposera, les 18 et 19 mars, un "smartshow" qui a fait fureur à Barcelone où le spectateur est prié, pour une fois, de garder son smartphone allumé. Le performeur japonais Hiroaki Umeda proposera une nouvelle création très visuelle. Côté scène, trois spectacles créés pour l’occasion mêleront théâtre, danse et cinéma: "Radioscopies" de Michèle Noiret, "Amnesia" de Jean-Michel Van Den Eeyden et "Children of nowhere" de Fabrice Murgia.

Le "Mons Street Review" lancé en janvier propose un parcours de 10 kilomètres dans les rues de Mons avec des interventions artistiques réalisées par les habitants de la ville. Pendant le festival, une nouvelle application permet de retrouver les lieux de ces happenings, une tablette à la main, pour comparer la rue réelle avec sa représentation virtuelle. Ce vendredi, une grande fête animée par la Compagnie XTNT célébrera les 800 acteurs qui ont redessiné la ville.

La façade de la Faculté polytechnique de l’Université de Mons devient le support d’un mapping sonore impressionnant mis au point par l’institut Numédiart de la même université. Les 14 fenêtres sont rétroéclairées par 14 projecteurs reliés à 14 ordinateurs en réseau.

Le centre névralgique de la ville numérique (jusqu’à la fin de l’année), sera sans conteste le Café Europa qui s’est ouvert au cœur du Carré des Arts. Réalisé avec des containers et des palettes de récupération, il entend recréer le lien social et convivial des cafés d’antan. Outre un centre de formation intergénérationnel (jeux vidéo, bidouillage informatique,…) et un "fablab" (atelier créatif avec des outils numériques comme une découpe laser ou une imprimante 3D), ce café du XXIe siècle permet de se connecter avec des cafés semblables installés dans 10 villes européennes – jusque Kalingrad en Russie – via un mur d’écrans de qualité LCD. Il est ainsi possible de prendre un café tout en discutant avec des personnes qui en font autant aux quatre coins de l’Europe. Débats, fêtes connectées et cours de cuisine internationale sont également prévus.

Festival VIA du 12 au 25 mars à Mons et Maubeuge. Rens.: 065 39 59 39, www.mons2015.eu.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect