chronique

John Maus - "Screen Memories"

Clément Bacq

Pop | 1 CD/vinyle Ribbon Music. Note: 4/5.

Musicologue, philosophe, professeur d’économie, performeur… John Maus est tout cela à la fois. En cinq albums il est parvenu à construire un culte autour sa personne, grâce notamment à des performances live incandescentes, des interviews mystiques, mais surtout à une musique minimaliste, mélange de synth-pop eigthies et de musique baroque. "Screen Memories", dernier opus en date après six ans d’absence est un disque cryptique et énigmatique.

John Maus - Teenage Witch

Sous ses allures de pop naïve et sautillante se cachent de nombreux secrets qui nous semblent inaccessibles, voire absurdes ("Pets", "Touchdown") où la voix caverneuse de l’américain ne fait qu’amplifier l’obscurité ambiante. L’écoute est traversée de flashs aussi fulgurants qu’insaisissables ("Teenage Witch", "Over Phantom") et de moments introspectifs ("Walls Of Silence", "Decide Decide") qui nous donnent un aperçu de l’intérieur si déroutant de la tête de John Maus. Difficile enfin de trouver une trace d’optimisme dans cet album, que Maus a voulu à son image: grandiose, sombre et sans concession.

→ En concert aux Ateliers Claus, le vendredi 10/11.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content