chronique

Soulwax "From Deewee", la griffe des frères Dewaele

Soulwax: "From Deewee" | 1 CD Pias. Note: 4/5

Toujours en quête de projets et de défis musicaux, les frères Dewaele ont, cette fois, décidé de réaliser le nouvel album de Soulwax en une seule prise, sorte de long plan musical enregistré, le 7 février dernier, dans leur studio gantois de Deewee (pour Dewaele?). Un morceau de bravoure qui se décline en douze morceaux interprétés par le groupe, dont le batteur Iggor Cavalera (fils de l’ex-leader du groupe de death metal tribal brésilien).

SOULWAX - FROM DEEWEE

C’est le premier album de ces touches à tout de génie, en onze ans, dans la forme Soulwax (groupe qui avait cependant sorti, l’an dernier, une BO qui laissait béat, celle du film "Belgica"). "From Dewee" est traversé par une pulsion mélange de batteries ("It’s always binary") et de pulsions électros parfois datées comme sur "Conditions of a share belief" qui évoque John Foxx et Ultravox. Mais ce mélange de percussions et synthés se révèle bien autre chose qu’une performance. Avec ces références à Hot Chip, MGTM (qu’ils ont précédemment remixés) et même à Kraftwerk, le résultat se révèle fascinant et mémorable, pas seulement dans sa forme.

"From Deewee" ©rv doc

Habitués des marathons de platines, les frères Dewaele, David et Stephen, qui ne s’appellent par DJ, réussissent à dépasser le niveau de la simple performance, pour une fois encore, imposer, sur ce disque, leur griffe.

En concert à l'Ancienne Belgique le 11 et 12 avril prochains. 

Lire également

Messages sponsorisés