1

The Voidz - "Virtue"

©doc

The Voidz, alter-ego white trash des Strokes de Julian Casablancas fait son retour avec un deuxième album, foutraque mais touchant.

Après "Phrazes for the young" (2009) et "Tyranny" (2013), Julian Casablancas, leader du groupe culte newyorkais The Strokes fait son retour avec ses compères The Voidz (son deuxième groupe) pour un troisième album, "Virtue".

The Voidz - Leave It In My Dreams

Posons le tout de suite, si vous connaissez les Strokes, alors ce nouvel album devrait vous être familier. The Voidz semble n’être qu’un alter-ego white trash de la première formation de Casablancas, à la fois dans le fond et dans la forme.

Malgré un album globalement mal équilibré et peu cohérent, on trouve tout de même de très bonnes surprises "stroksiennes", comme l’intro pop "Leave it in my dreams", l’autobiographique "Think before you drink", qui ressemble comme deux goutes d’eau au magnifique "I’ll try anything once" qu’on a pu entendre dans le film "Somewhere" de Sofia Coppola, et puis l’outro mélancolique "Pointlessness", classique de la musique futuriste dans laquelle la voix trainante de Julian Casablancas prend tout son sens.

"Virtue" est finalement foutraque, mais touchant. Comme un rockeur au cœur tendre. 

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content