Wavre a de grands projets pour ses "citoyens-actionnaires"

©Anthony Dehez

Le programme "Wavre 2030" prévoit d'embellir le centre-ville. Les citoyens sont régulièrement consultés sur les décisions importantes pour la ville.

Wavre, ville de 34.000 habitants et capitale du Brabant wallon, va subir une véritable métamorphose urbanistique d’ici 2030. Le programme "Wavre 2030" a débuté en 2016 avec la pose de la première pierre d’un centre culturel. Elle se poursuivra avec l’embellissement du centre-ville, la construction d’une piscine et d’autres réalisations tant publiques que privées.

La ville a mené ces dernières décennies une politique budgétaire et foncière sage, ce qui lui a permis de se constituer un bas de laine d’environ 70 millions d’euros. Cette somme sera en partie injectée dans le projet "Wavre 2030". Mais cela se fera avec toute la prudence nécessaire, car Wavre veut maintenir sa pression fiscale à son bas niveau actuel.

Les autorités communales disposent d’un programme de prospective budgétaire ("IRMA") qui permet d’évaluer l’impact de toute décision budgétaire sur l’équilibre financier à long terme de la ville. IRMA permet également de consulter les "actionnaires-citoyens" avant toute ouverture de chantier et de coordonner les chantiers entre eux afin de ne pas entraver la mobilité.

Pour mettre en œuvre ses projets, les autorités communales s’appuient sur des fonctionnaires qui ont entamé leur carrière dans le secteur privé et apportent ainsi de nouvelles idées et une expertise spécifique.

Les services communaux ont entamé leur révolution digitale. Un exemple avec l’application "Betterstreet" : avec leur smartphone ou via internet, les Wavriens peuvent envoyer la photo géo-localisée du problème qu’ils constatent et la faire parvenir automatiquement à l’administration communale.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content