Publicité

Invest BW et Mozzeno s'associent pour financer les entreprises

©Tim Dirven

L'invest régional du Brabant wallon passe par la plateforme de la fintech Mozzeno pour proposer du soutien financier de moins de 100.000 euros aux entreprises.

Arrivé à la tête d'Invest BW en avril dernier, Xavier Bocquet a pour tâche de gérer la croissance de l'invest régional. Et le défi n'est pas mince puisque l'une des plus petites structures de la galaxie Sowalfin compte bien doubler son portefeuille dans les trois ans à venir.

100.000
euros
InvestBW Direct permettra aux entreprises de lever des montants de 5.000 à 100.000 euros de manière 100% digitale et endéans les 48 heures.

Premier signe tangible de cette stratégie dessinée en février dernier, l'ex-Nivelinvest s'associe à Mozzeno, la plateforme de prêts en ligne, pour proposer aux entreprises du Brabant wallon une offre en ligne de prêts pour de petits montants. Baptisée InvestBW Direct, cette plateforme, opérée par Mozzeno, permettra aux entreprises de lever des montants de 5.000 à 100.000 euros de manière 100% digitale et endéans les 48 heures.

Capacité d'analyse automatisée

Mozzeno n'est pas un inconnu pour Invest BW, puisque la fintech de Wavre a été soutenue par l'invest en collaboration avec WING. "Nous pourrons bénéficier de la capacité d'analyse automatisée de Mozzeno pour ces plus petits dossiers que nous ne traitons pas d'habitude", précise Xavier Bocquet. Invest BW se focalise généralement sur les dossiers de 100.000 à 2,5 millions d'euros. "Le partenariat avec Mozzeno nous permettra d'apprendre à connaître ces start-ups et de les suivre plus tôt."

"Le partenariat avec Mozzeno nous permettra d'apprendre à connaître des start-up et de les suivre plus tôt."
Xavier Bocquet
Directeur général de InvestBW

Trois axes d'actions

Invest BW dispose actuellement d'un portefeuille d'une bonne centaine de sociétés financées ou participées. La société d'investissement se focalise en priorité sur trois axes: les entreprises numériques; les Medtech qui peuvent naître dans le giron de l'UCLouvain et les entreprises focalisées sur la transition. À cela s'ajoute un axe transversal lié à la localisation géographique de l'entreprise candidate. "Nous voulons être au cœur d'un écosystème pour le Brabant wallon, qui est l'une des régions les plus performantes d'Europe."

Mais pour doubler son portefeuille, même progressivement, InvestBW devra accroitre ses moyens. Différentes pistes sont à l'étude. "Même si nous travaillons sur le long terme, nous disposons de quelques plus-values latentes qui pourraient arriver à maturité. Mais nous pourrons également activer d'autres leviers et bénéficier de fonds européens ou wallons dans le cadre du plan de relance, même si la région n'est pas forcément prioritaire."

Reste, enfin, une augmentation de capital dont l'idée a été reportée par la crise sanitaire. Mais elle reste sur la table des actionnaires actuels qui doivent se décider à ouvrir ou non le tour de table.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité