Le golf de Naxhelet se dote d'un éco-village d'une centaine de logements

La première phase du futur quartier de Naxhelet. ©A-Cube

Les permis d’urbanisation et de bâtir relatifs aux premières phases du futur éco-village de Naxhelet (Wanze) sont sur le point d’être délivrés. La famille Jolly, qui porte le projet, espère lancer le chantier des 23 premières maisons au printemps.

Le nouveau projet résidentiel s’inscrit dans celui, plus global, imaginé dès 2007 par Françoise et Bernard Jolly autour de la ferme-château de Naxhelet. Celle-ci a depuis été restaurée et transformée en complexe touristique (restaurant, hôtel-spa 4 étoiles+) et club-house du golf adjacent, le tout réparti sur 300 hectares, exploitation agricole comprise.

Situé entre Namur et Liège, ce complexe, ouvert il y a cinq ans, est une réussite. Et pour prolonger ce projet commercial cohérent, les propriétaires des lieux ont décidé de lancer, voici trois ans, la construction phasée d’un éco-village annexé aux infrastructures existantes.

Trois bureaux d’architectes, réunis au sein de l’association momentanée A-Cube, ont été sélectionnés pour le dessiner: l’entreprise locale Contraste Architecture (Fabrizio Tengattini), l’Atelier d’Architecture (Michel Bognanno) et Dr(ea)2m (Philippe Pieters). "Nous avons déposé les demandes de permis voici des mois déjà. Nous avons déjà reçu un avis favorable de la Région wallonne (DG04) et avons bon espoir de recevoir le feu vert de la commune de Wanze dans les tout prochains jours!" confie Françoise de Vaucleroy, cheville ouvrière du projet et épouse de Bernard Jolly, par ailleurs président de la Compagnie Het Zoute (Cheniclem Private Equity S.A.).

Une clientèle accro au golf… mais pas seulement

Le futur éco-village de Naxhelet pourrait donc sans doute se déployer progressivement dès le mois prochain sur le plateau dominant les vallées de la Mehaigne et de la Meuse, non loin de la sortie Héron sur l’autoroute E42 Mons-Liège. Composé à terme d’une centaine de logements de toutes tailles, le futur quartier s’insérera sur une centaine d’hectares autour du golf existant. Dessiné par l’Anglais Martin Hawtree, celui-ci a récemment obtenu le label environnemental international G.E.O. (Golf Environment Organization) et espère devenir, à terme, un des plus beaux de Wallonie.

La clientèle ciblée sera d’abord golfique. Mais pas seulement: au-delà du cadre assez exceptionnel, le profil et le prix des maisons proposées à la vente ciblent un large public, d’abord intéressé par un logement contemporain, efficace et adapté aux besoins de la famille. La preuve: les candidats à l’achat pourront s’y offrir une maison (jumelée) 2 chambres de 137 m² à partir de 200.000 euros, hors TVA, et frais d’architecte, même si, bien sûr, les maisons les mieux situées et les plus spacieuses demanderont un budget sensiblement plus élevé (voir visuel). "Les personnes cherchant à s’installer près de Namur, Liège, Wavre, Charleroi, Louvain-la-Neuve ou Bruxelles, qui feront le choix d’acquérir une maison ou un appartement dans cet éco-village, auront l’occasion de vivre au sein d’espaces naturels remarquables, dans un endroit bucolique, très vert, et dont les qualités environnementales seront préservées à long terme", assurent les concepteurs.

Les Wallons à la construction, Naturhome et Eloy en tête

Pour la construction de l’ensemble des habitations, ceux-ci ont choisi Naturhome, spécialisée dans l’ossature bois depuis des décennies déjà. La PME wallonne de 52 personnes compte à son actif environ 900 réalisations (maisons performantes en bois) dans sept pays européens et certifie ses chantiers ‘zéro déchets’. Pour ce projet, Naturhome collaborera avec des entreprises locales. Les parements en briques, les enduits ou les installations de chauffage et d’électricité seront réalisés par des artisans locaux. La réalisation des voiries a été confiée à l'entreprise régionale Eloy Travaux (Sprimont).

Six phases sur 10 ans

Le projet global se déroulera en six phases sur 10 ans. Il comprendra des maisons 4 façades, des maisons 3 façades, des appartements et, éventuellement, dans sa phase finale, des bureaux et un centre de services. A l’issue des 6 phases, une centaine de logements maximum seront construits.

Dès la première phase de 23 maisons, localisée autour des trous 14 et 15, les futurs acquéreurs pourront choisir entre plusieurs modèles prévus par le permis groupé ou opter pour un projet totalement sur mesure tel qu’autorisé par le permis d’urbanisation déjà reçu.

La première possibilité – la plus rapide - s’articule autour de quatre catégories de maisons de tailles différentes déjà pré-dessinées. En référence au site naturel de Naxhelet et au vocabulaire des golfeurs, ces quatre types de logements ont été baptisés Birdy (137 m²), Swan (196 m²), Eagle (209 m²) et Albatros (255 m²). Les premières constructions pourront être lancées dès signature du compromis et livrées endéans 100 jours ouvrables. La commercialisation officielle est sur le point de débuter.

La seconde, ouverte dès l’obtention du permis d’urbanisation imminent, offre quant à elle aux futurs propriétaires ayant des besoins spécifiques l’opportunité de faire réaliser un projet personnel, 100% sur mesure, moyennant la réalisation de nouveaux plans par les architectes de A-Cube et la demande d’une nouvelle autorisation de construire. Selon le choix des acquéreurs, ces constructions seront très basse énergie, passives voire même à énergie positive.

Pour les plus impatients, le projet sera présenté, avec tous ses permis délivrés, au salon Bois et Habitat. Et dès mai prochain, les propriétaires-promoteurs du projet ouvriront au public les portes des premières maisons témoins sur le site.

Lire également

Publicité
Publicité