Nouveau CEO pour Automatic Systems qui vise les 100 millions de revenus

L’entreprise de Wavre est devenue une référence mondiale dans les contrôles d’accès pour piétons, véhicules et passagers. ©Automatic Systems

Automatic Systems, un fleuron de l’industrie wallonne contrôlé par le groupe français Bolloré, se dote d’un nouveau CEO, le Belge Christophe Isaac Castiau. L’entreprise réalise 83 millions d’euros de revenus et vise les 100 millions d’ici 2020. Le dirigeant planche sur une nouvelle stratégie à cinq ans.

Automatic Systems hérite d’un nouveau CEO. La société wavrienne qui s’est fait un nom à l’échelle planétaire dans le secteur des contrôles d’accès automatisés sera désormais dirigée par Christophe Isaac Castiau. Ce Belge de 49 ans a fait toutes ses classes au sein de deux des principaux fabricants d’ascenseurs mondiaux, le suisse Schindler, puis le finlandais Kone. Il a passé ces trois dernières années au poste de directeur général de Kone à Istanbul, en Turquie, d’où il assurait la manœuvre pour le sud-est de l’Europe ainsi que l’Afrique et les pays de la CEI (ex-URSS). Auparavant, cet ingénieur de gestion (Solvay Business School) a travaillé notamment en France, en Espagne et aux Pays-Bas.

Automatic Systems

• Créée à Wavre par Michel Coenraets en 1969.

• Rachetée par le groupe français Bolloré en 2002.

• Réalise 10% de croissance par an depuis ces six dernières années et son chiffre d’affaires a atteint 83 millions d’euros en 2017.

• Dispose de 4 sites de production, dont deux en Belgique, et de 3 centres de R&D.

• Emploie 380 personnes et a des filiales en France, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Canada et aux Etats-Unis.

• Revendique le leadership mondial dans l’automatisation du contrôle sécurisé des entrées pour piétons, véhicules et passagers.

Il dispose à la fois d’une expérience internationale et d’une fine connaissance de l’industrie mécanique. Deux atouts qui expliquent pourquoi la filiale belge du groupe français IER (Bolloré) est allée le débaucher chez Kone. Il remplacera Nicolas Saille, le directeur financier qui assurait l’intérim à la tête de l’entreprise depuis le départ de Luc Vergels il y a un an.

Le lien entre les ascenseurs et les barrières d’accès? "Il s’agit d’activités de nature semblable, répond-il, dans un même contexte de business-to-business et business-to-consumer. De plus, il s’agit d’équipements connaissant des cycles de vie longs. Et dans les deux cas, leur utilisation est critique pour la vie et la sécurité des sites. Enfin, la notion de service est aussi fort présente dans les deux métiers."

Autonomie

Il rebondit à la tête d’un des fleurons de l’industrie wallonne. "Le défi est passionnant à plusieurs niveaux, souligne-t-il. Tout d’abord, Automatic Systems est une entreprise innovante qui a la particularité par rapport à ses concurrents d’occuper trois marchés simultanément: les accès piétons, véhicules et passagers. Ensuite, j’aime le positionnement interne et externe de l’entreprise. Nous faisons partie des groupes IER et Bolloré mais nous avons une réelle autonomie dans la définition de notre stratégie et dans notre fonctionnement au quotidien. De plus, je suis fier de travailler pour une société belge, qui a forgé sa réputation sur la qualité de ses produits."

Stratégie 2022

"Nous sommes grands pour une PME, petits pour une multinationale."
Christophe Isaac Castiau
CEO, Automatic Systems

Automatic Systems enregistre une croissance de 10% par an depuis six ans, qui a amené son chiffre d’affaires à 83 millions d’euros en 2017. L’ambition est de franchir le cap des 100 millions d’ici 2020. Le profit opérationnel tourne aux alentours des 7%. Christophe Isaac Castiau se fait fort de rédiger une nouvelle stratégie pour piloter la société d’ici 2022. "Nous avons tant de possibilités de grandir, de perspectives, que ce soit en termes d’internationalisation, d’activités je pense au secteur de la haute sécurité , de service ou d’innovation."

Automatic Systems occupe sa position la plus forte en Europe, dans ses trois segments de marché, contrôles d’accès piétons, voitures et passagers. Elle assure une belle présence en Amérique du Nord et au Moyen-Orient, et connaît un développement important en Asie ainsi qu’en Amérique du Sud.

Ses principaux concurrents sont Gunnebo et Dormakaba dans le segment piétons, Magnetic et plusieurs groupes italiens, dont Came, dans celui des véhicules.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content