The Kitchen Company sera le pôle professionnel d'èggo

Frédéric Taminiaux, CEO d'èggo ©Thierry du Bois

Eggo Project, la filiale professionnelle du cuisiniste namurois, s’apprête à racheter la société The Kitchen Company, spécialisée dans la vente de cuisines aux promoteurs immobiliers. A terme, celle-ci rassemblera tous les contrats immobiliers d’èggo.

Rencontré en mars 2017, Frédéric Taminiaux, patron de la société familiale namuroise Menatam, mieux connue par son enseigne èggo, annonçait la création d’une filiale èggo Project ciblant spécifiquement le marché professionnel. Celle-ci s’apprête à franchir une étape dans son essor avec le rachat de The Kitchen Company, une entreprise spécialisée dans la vente de cuisines aux promoteurs immobiliers.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. èggo Project pèse plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, The Kitchen Company visant pour cette année des revenus supérieurs à 6 millions.

La Wallonie entreprend

Vous entreprenez? Vous avez des idées pour faire bouger les lignes? Rejoignez la communauté des entrepreneurs:

La newsletter hebdomadaire

- Le groupe LinkedIn

Découvrez aussi notre site dédié aux chefs d'entreprise wallons et l'ensemble de nos articles.

En rachetant cette société de Rhode-Saint-Genèse créée en 1998, èggo concrétise sa volonté de renforcer sa présence dans l’immobilier professionnel. "L’acquisition de The Kitchen Company nous offrira l’opportunité de nous spécialiser davantage, explique Frédéric Taminiaux. Cette société a développé des outils logistiques et industriels plus poussés que nous. Or pour nous, le secteur de la promotion immobilière est un canal très prometteur."

Pas question, toutefois, de forcer des synergies en intégrant The Kitchen Company qui peut s’appuyer, selon Frédéric Taminiaux, sur des outils logistiques et industriels plus poussés qu’èggo. "Nous conserverons le nom et les infrastructures de The Kitchen Company, ainsi que tout son personnel. A terme, The Kitchen Company deviendra notre pôle immobilier professionnel. Le staff d’èggo Project passera dans son giron une fois bouclés tous les contrats en cours. La marque eggo Project sera remplacée par The Kitchen Company", précise le CEO d’èggo.

Le bilinguisme sur un plateau

Aujourd’hui numéro un incontesté sur le marché professionnel en Wallonie, où elle réalise plus de 80 % de son chiffre d’affaires, èggo Project avait jusqu’ici du mal à trouver du personnel bilingue pour se développer à Bruxelles. The Kitchen Company lui offre sur un plateau une solution qui lui permettra de se développer en Flandre, où se nouent 65% des contrats immobiliers professionnels.

"Le potentiel de développement pour The Kitchen Company offre la perspective d’un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros d’ici 5 ans, soit environ deux fois nos revenus combinés aujourd’hui", précise Frédéric Taminiaux.

La marque èggo sera spécifiquement dédiée à la clientèle particulière (le "B2C") et aux contrats plus modestes conclus avec des professionnels comme par exemple des architectes. Celle-ci peut s’appuyer sur 60 points de vente (50 en Belgique, 7 en Espagne, 2 au Luxembourg et un aux Pays-Bas) permettant l’installation de plus de 17.400 cuisines équipées et 2.500 placards. Le chiffre d’affaires, qui était de 111 millions d’euros l’an dernier, devrait atteindre cette année 135 millions d’euros.

Lire également

Publicité
Publicité