Virgil Abloh, entre catwalks et courts de tennis

Virgil Abloh lors du défilé de sa marque Off-White à Paris, en juin 2018. ©AFP

Il travaille avant tout comme directeur artistique Homme chez Louis Vuitton. Mais c’est aussi lui, Virgil Abloh, qui crée les robes – ou combinaisons – de court de la tenniswoman Serena Williams.

Cet Américain de 37 ans né en Illinois (près de Chicago), dont les parents sont originaires du Ghana, aurait pu avoir une tout autre carrière. Avec une licence en génie civil, rien ne prédisait que Virgil Abloh prendrait la tête du département Homme chez Louis Vuitton  . Et pourtant.

LE PROFIL
  • Né le 30 septembre 1980, dans l’Illinois
  • Maîtrise en architecture de l’Institut de technologie de l’Illinois et licence en génie civil à l’université du Wisconsin
  • Marié et père de famille
  • 2011: directeur artistique de l’album "Watch the Throne" de Jay Z et Kanye West
  • 2013: lancement de son label de mode Off-White
  • 2018: nommé directeur artistique Homme chez Louis Vuitton

Il faut dire que l’homme n’a pas que la mode pour passion. Il est aussi réalisateur artistique, compositeur, architecte et même DJ à ses heures perdues. Ca fait beaucoup pour une seule personne. Mais revenons au design (de mode), son premier domaine d’activité. Abloh a été nommé directeur artistique Homme chez Louis Vuitton en mars dernier, et est ainsi devenu le premier créateur noir au sein de la maison, pour laquelle il a présenté son premier défilé en juin durant la Fashion Week Homme à Paris. "L’héritage et l’intégrité créative de la maison sont pour moi des sources d’inspiration clés, auxquelles je ne manquerai pas de faire référence, tout en tissant des parallèles avec l’époque moderne", déclare alors le créateur après avoir accepté le poste – ce qui ne se refuse pas – chez Vuitton.

Son propre label

©Lauren Fleishman/The NewYork Times/ Reporters

Il est également à la tête de sa propre marque, Off-White, basée à Milan et qui fait rimer streetwear et luxe, sportswear et couture. Les années 1990, à travers la musique, le graffiti et le skate, sont aussi une source d’inspiration pour le créateur.

Bien qu’autodidacte, il a obtenu une maîtrise d’architecture à l’Institut technologique de l’Illinois, ce qui peut expliquer les coupes asymétriques de ses créations, comme les dernières tenues de Serena Williams pour l’US Open.

Serena Williams en Catwoman

Serena Williams sur le court de Roland Garros, dans une combinaison conçue par Virgil Abloh. ©Photo News

Si vous avez regardé Roland Garros en juin dernier, vous n’avez pas pu manquer la tenue – qui a fait sensation – dans laquelle Serena Williams est montée sur le court. Une combinaison noire moulante ornée d’une ceinture rouge signée Virgil Abloh.

La tenue de Serena Williams pour l'US Open, conçue par Virgil Abloh. ©NIKE

Après avoir fait tourner des têtes à Paris avec sa combi de Catwoman, voilà que Serena Williams se présentera à l’US Open dans une toute nouvelle collection, "Queen", des mains du talentueux Abloh, pour Nike  . Cette fois-ci, il crée deux robes pour le court, une pour le jour et une pour le soir. Et, tenez-vous bien, Serena, en tutu, aura plus l’air d’une danseuse étoile que d’une joueuse de tennis.

Virgil Abloh, qui a été inspiré par l’amour de la danse de Serena Williams, a "essayé d’incarner son esprit". "J’ai voulu apporter quelque chose d’engageant et de frais au tennis", déclarait-il.

Proche de Kanye West

Par un concours de circonstances, Virgil Abloh s’est fait repérer, tout jeune, par le rappeur américain qui est aussi le cher et tendre de Kim Kardashian, Kanye West. A 22 ans, il devient proche collaborateur de la star et son conseiller mode. En 2011, Abloh réalise la pochette de l’album "Watch the Throne" de Kanye West et Jay Z, ce qui lui aura valu une nomination pour le Grammy Award de la meilleure pochette d’album.

Et puis, en 2019, Virgil Abloh fera son entrée au musée puisqu’une exposition sur son travail passé et en cours lui sera consacrée au Musée d’art contemporain de Chicago.

Hommage à Lady Di

Afin de commémorer le vingtième anniversaire de la mort de la princesse Diana, Virgil Abloh a créé des pièces en l’honneur du style de la princesse. "C’était une femme forte qui, malgré son statut, possédait un style bien à elle qui se révélait dans ses vêtements", déclare alors le créateur, dont les tenues ont été saluées par la critique.

Accusé de plagiat

Après le lancement de son label Off-White, Virgil Abloh a été accusé de plagiat puisque le créateur a racheté un stock de chemises de rugby de Ralph Lauren ainsi que des sweat-shirts de la marque Champion qu’il a customisés (avec des logos de sa propre marque) pour ses premiers modèles.

Ses collections chez… Ikea

Eh oui, n’oublions pas que Virgil Abloh est aussi architecte! Il a donc signé une collaboration avec l’enseigne suédoise de meubles en kit Ikea. Cette collection capsule destinée à la génération Y est prévue pour 2019 et sera conçue pour des petits espaces.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content