Big Ben va subir quatre ans de lifting silencieux

L’horloge la plus célèbre du monde va rester silencieuse pendant quatre ans, le temps de subir un soigneux relifting.

C’est la reine de pierre. Une personnification de l’ordre britannique, peut-être même de son légendaire flegme. Alors forcément, ne plus entendre ses sons de cloches, chaque quart d’heure, crée un certain vide. Plus encore chaque jour à midi, l’heure à laquelle plusieurs centaines de curieux, y compris des députés, se sont rassemblés hier pour écouter ses douze dernières notes, avant quatre ans de mutisme.

La grande tour du Parlement, l’Elizabeth Tower, et la Great Bell vont en effet subir un relifting haut de gamme jusqu’en 2021, même si le mécanisme sera opérationnel pour les grandes occasions (Nouvel An et commémorations).

Cette parenthèse mutique a suscité un certain émoi, y compris jusqu’à Downing Street, situé à 300 mètres à vol d’oiseau, et dont les occupants les plus anxieux trouvaient sans doute rassérénante la régularité du carillon. Après tout, c’est aussi pour ça que les montres ont été inventées: tromper le chaos du temps qui va, qui court ou qui gronde. Comme le temps de 2017, celui d’un avenir qui s’écrit en pointillés…

A savoir
  • Nom officiel: Elizabeth Tower
  • Ancien nom: Clock Tower
  • Surnom: Big Ben
  • Hauteur: 96 mètres
  • Année de construction: 1859
  • Architecte: Augustin Pugin

Les superstitieux s’affolent

Dans une réaction incroyablement spontanée, presque enfantine, en tout cas sidérante pour une Première ministre en charge de problématiques autrement plus importantes, Theresa May s’est même exprimée dans une vidéo officielle. Avec un ton grave et un regard profond. "Bien sûr, nous devons nous assurer de la sécurité des personnes au travail, mais il n’est pas judicieux de laisser Big Ben silencieuse pour quatre ans, et j’espère que le speaker, en tant que président de la Commission de la chambre des Communes, va examiner cette question en urgence, afin que nous puissions continuer d’entendre Big Ben pendant ces quatre ans." Le Commons Administration Committee a signé le permis dès 2015, sans avoir su, à l’époque, que les travaux priveraient pendant aussi longtemps le personnel politique du quartier de Westminster de son doudou sonore.

Cette fermeture, exceptionnelle, n’est pas inédite. Big Ben a déjà été désactivée pour entretien à diverses reprises, notamment entre 1983 et 1985, ainsi qu’en 2007. Les superstitieux diront qu’elle se tait dans les années délicates pour le Royaume-Uni. Les autres y verront au contraire une nouvelle preuve de la grandeur britannique, d’une certaine continuité, d’une forme d’ouverture vers l’avenir, puisque les travaux permettront notamment d’ajouter un ascenseur.

Ce monument reconnu dans le monde entier, sans doute davantage que Buckingham Palace, la Tower of London, voire le Tower Bridge, ne sera toutefois pas ouvert au tout-venant touristique. Jusqu’à présent, seuls des citoyens britanniques qui insistaient auprès de leur représentant parlementaire pouvaient avoir le privilège de gravir les 334 marches de calcaire pour arriver au sommet, dans ce large espace de la Great Bell.

POURQUOI CE NOM DE BIG BEN?

Construite il y a 159 ans, la tour de 96 m et son horloge sont aujourd’hui affublées de ce drôle de surnom. Big Ben ne concernait pourtant, à l’origine, que la partie haute de la tour, à savoir The Great Bell, le nom officiel. The Elizabeth Tower s’appelait the Clock Tower jusqu’en 2012. Plusieurs théories existent sur l’origine du surnom, qui pourraient simplement provenir du nom de Sir Benjamin Hall, le superviseur de l’installation de la grande horloge, ou bien encore du champion de boxe de cette époque Benjamin Caunt.

Rénover l’ensemble du Parlement

Ces longs travaux d’entretien de Big Ben ne sont qu’une toute petite partie de la rénovation de l’ensemble du Parlement de Westminster, qui coûtera entre 4 et 7 milliards de livres. Le démontage et la réparation de la grande horloge ne coûtera "que" 29 millions de livres (31,9 millions d’euros).

Point commun avec Pise

Big Ben partage un point commun avec la Tour de Pise puisqu’elle est légèrement inclinée vers le nord-ouest. Le déséquilibre n’est pas problématique puisqu’il n’est que de 23 centimètres, même si d’autres experts estiment qu’il approche un demi-mètre… Les travaux d’extension de la Jubilee Line, en 1999, pourraient en être à l’origine. Big Ben a encore une certaine marge de sécurité, puisque la tour de Pise tient encore debout malgré un écart de 3,9 mètres avec le sol.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content