Cynthia Nixon: "Miranda Hobbes" fait de la politique

©REUTERS

Cynthia Nixon brigue le poste de gouverneur de l’État de New York. L’actrice devra commencer par battre le gouverneur sortant, Andrew Cuomo, à la primaire démocrate. Ce n’est pas gagné.

Le profil
  • Née en 1966, elle est diplômée en littérature anglaise.
  • Elle fait ses débuts d’actrice à 12 ans. Un an plus tard, elle monte sur les planches à Broadway.
  • Elle décroche en 2004 un Emmy Award pour son rôle de Miranda Hobbes dans "Sex and the City". Elle obtient en 2006 un Tony Award pour son premier rôle dans la pièce "Rabbit Hole" et en 2009 un Grammy Award pour "Une vérité qui dérange", le documentaire d’Al Gore dont elle est la narratrice.
  • Elle annonce en mars sa candidature au poste de gouverneur de New York.

Miranda Hobbes, ce nom ne vous dira peut-être pas grand-chose. Mais, pour les fans de la série "Sex and the City", diffusée sur la chaîne HBO entre 1998 et 2004, il évoque instantanément l’avocate cynique et carriériste qui partageait les aventures de Carrie Bradshaw, le personnage principal joué par Sarah Jessica Parker.

Et bien, mercredi soir, Miranda, ou plutôt Cynthia Nixon, son interprète, s’est retrouvée face au gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, pour un débat politique qui se tenait à la Hofstra University. Enjeu de l’échange plutôt musclé: les primaires démocrates du 13 septembre prochain en vue de l’élection au poste de gouverneur de l’État de New York, qui se tiendra le 6 novembre. L’actrice et comédienne vise ni plus ni moins que le poste de Cuomo, candidat à sa propre succession pour un troisième mandat.

Un certain répondant

Lors de leur débat télévisé, Cynthia Nixon a fortement égratigné l'actuel gouverneur de New York Andrew Cuomo. ©Photo News

Sans la moindre expérience en politique, largement devancée par Cuomo dans les sondages et souffrant d’un net désavantage financier (Cuomo a un trésor de campagne de 24 millions de dollars alors qu’elle n’a récolté que 442.000 dollars), Nixon a peu de chances de s’imposer. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir du répondant. Alors que Cuomo lui demandait mercredi soir si elle allait cesser de l’interrompre, elle lui a cloué le bec en lui demandant s’il allait cesser de mentir. Le gouverneur a paru décontenancé pendant un instant, et le débat à peine terminé, les médias se sont délectés du combat livré par Nixon, qui a notamment attaqué Cuomo sur sa gestion (inefficace, selon elle) du métro new-yorkais et l’a accusé de ne pas en faire assez pour contrer les politiques du président Trump dans l’État de New York.

Proche de l’aile gauche du parti démocrate et des idées du sénateur Bernie Sanders, qui avait perdu les primaires démocrates face à Hillary Clinton en 2016, Nixon ne fait pas campagne que contre Cuomo, qu’elle qualifie de politicien "corrompu" et "à la solde des patrons". Dans son programme, elle s’engage notamment à combattre les inégalités croissantes à New York, à instaurer un impôt sur la fortune qui permettrait d’augmenter le financement du métro new-yorkais, à légaliser le cannabis ou encore à refinancer l’enseignement public. Ses partisans estiment qu’elle a poussé Cuomo à adopter des positions plus à gauche, notamment en matière de légalisation du cannabis. Ils parlent de l’"effet Cynthia".

Une vraie activiste

Novice en politique, Cynthia Nixon est militante active depuis plusieurs années. ©AFP

Son activisme politique ne date pas d’hier. C’est d’ailleurs pour avoir manifesté devant la mairie de New York contre une baisse programmée du financement des écoles publiques de la ville qu’elle avait été arrêtée en 2002. Plus tard, Nixon s’est investie pour la cause homosexuelle aux côtés de celle qui deviendra sa femme, Christine Marinoni, une ancienne collaboratrice de Bill de Blasio, le maire de New York. En juin dernier, celle qui se définit comme bisexuelle, saluait le courage de son fils transgenre, Samuel.

Dans Sex & The City, Cynthia Nixon (à gauche) jouait le rôle d'une avocate ambitieuse. ©Craig Blankenhorn/New Line Cinem

Quant à ses copines de "Sex and the City", elles la soutiennent avec plus ou moins d’enthousiasme. Alors que Sarah Jessica Parker a assuré sa "sœur à la ville et à l’écran" de son "amour, soutien et vote" dans un post sur son compte Instagram, Kim Cattral (qui jouait le personnage de Samantha Jones), s’est fendue d’une réaction bien plus laconique. "Je soutiens et je respecte le droit de mes anciens collègues à faire leurs propres choix de carrière", a-t-elle tweeté.

Une aïeule meurtrière

En 2014, Cynthia Nixon participe à l’émission télévisée "Who do you think you are?" qui enquête sur l’arbre généalogique des célébrités. Elle y apprend qu’en 1843, son arrière-arrière-grand-mère Martha Curnett a tué à la hache son mari qui la maltraitait depuis des années. Elle passera deux ans derrière les barreaux d’une prison du Missouri.

Trump and the City

C’est Donald Trump qui a remis à Cynthia Nixon son Emmy Award en 2004. Cinq ans plus tôt, il avait fait une brève apparition dans un épisode de la deuxième saison de "Sex and the City". On l’y voyait échanger un regard évocateur avec Samantha (jouée par Kim Cattrall).

Cancer du sein

On lui diagnostique un cancer du sein en 2006. Nixon préfère dans un premier temps ne pas en parler publiquement. Mais, en 2008, elle finit par évoquer le cancer dont elle a été guérie. Depuis, elle fait activement campagne pour favoriser le dépistage précoce du cancer du sein.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content