Publicité
Publicité

Daniel Metzler, le Musk de Munich

Isar Aerospace a déjà réussi à lever 180 millions de dollars depuis sa création en 2018. ©AFP

Le CEO de la start-up munichoise Isar Aerospace, qui propose des services de lancement à bas prix pour les satellites, compte désormais Porsche parmi ses investisseurs.

Elle ambitionne de venir, un jour, concurrencer les entreprises d'Elon Musk, SpaceX, et de Jeff Bezos, Blue Origin. La start-up Isar Aerospace, dirigé par Daniel Metzler, 29 ans à peine, développe des fusées de poches capables d'envoyer en orbite basse des petits satellites, et ce, à bas prix. À ce titre, le groupe munichois est membre du "New Space" européen. Ce mouvement, né aux États-Unis, voit des entreprises de taille plus ou moins importante démocratiser l'accès à l'espace et investir dans ce nouvel eldorado. Fort de ce statut, Isar a déjà réussi à lever 180 millions de dollars depuis sa création en 2018, par Daniel Metzler, Josef Fleischmann et Markus Brandl. Parmi les investisseurs figurent, entre-autres, Airbus Ventures, Earlybird Venture Capital et Lakestar, ainsi qu'un ancien de SpaceX, Bulent Altan. Porsche vient désormais s'ajouter à cette liste. En compagnie, notamment, de HV Capital et de Lombard Odier, le constructeur automobile a investi pas moins de 75 millions de dollars dans Isar Aerospace. La valeur du groupe de Daniel Metzler est aujourd'hui évaluée à environ 550 millions de dollars.

Des fusées bon marché

"Ce partenariat est une étape importante pour l'industrie européenne du New Space, car nous assisterons aux premiers lancements de satellites jamais effectués par une start-up européenne depuis le sol européen."
Odd Roger Enoksen
CEO de Andøya Space

Le groupe de Munich devrait rendre la vie particulièrement dure pour Arianespace, détenue par les géants français Airbus et Safran, qui est l'interlocuteur privilégié des agences spatiales européennes pour les lancements de satellites. Airbus, lui-même, ne s'y est d'ailleurs pas trompé, investissant dans la start-up dès 2019. Il faut dire que pour sa petite fusée Spectrum, de 2 mètres de diamètre et 27 mètres de long, Isar ambitionne un prix de lancement de 10.000 dollars par kilogramme. Si ce prix reste supérieur à celui proposé par SpaceX, il est toutefois largement en dessous des prix de lancement en Europe, qui, si on en croit Metzler, dépasse les 40.000 dollars par kilogramme pour les petits satellites.

La dernière collecte de fonds devrait permettre à Isar d'augmenter sa production de fusées, qui repose fortement sur l'automatisation et l'imprimerie 3D pour réduire ses coûts. Le groupe a également l'intention d'utiliser les fonds pour commencer le développement d'un véhicule de lancement réutilisable. "Nous voulons jouer un rôle de leader en matière de réutilisation en Europe", souligne Metzler.

Premier lancement en 2022

Malgré l'engouement suscité par la start-up, aucune de ses fusées Spectrum n'a encore décollé de la surface terrestre. Pour cela, il faudra vraisemblablement attendre l'été 2022. En avril de cette année, Isar a en effet signé un accord avec Andøya Space, afin d'obtenir l'accès à l'une de ses bases de lancement sur l'île d'Andøya, en Norvège.

"Ce partenariat est une étape importante pour l'industrie européenne du New Space, car nous assisterons aux premiers lancements de satellites jamais effectués par une start-up européenne depuis le sol européen. Nous pensons que ce n'est que le début de la réponse à une demande mondiale pour les lancements en Europe", déclarait, à l'époque, le CEO de Andøya Space, Odd Roger Enoksen.

Le profil

  • 2011-2019: Daniel Metzler étudie l'ingénierie mécanique et aérospatiale aux Universités techniques de Munich et de Vienne.
  • 2016-2018: Durant ses études, il dirige une équipe de 40 étudiants au sein du groupe de recherche en fuséologie WARR.
  • 2018: Il cofonde Isar Aerospace, en compagnie de Josef Fleischmann et Markus Brandl.
  • 2018-2021: Depuis sa création, la start-up a réussi à lever 180 millions de dollars auprès d'investisseurs.
  • 28/07/2021: Isar lève 75 millions de dollars lors d'un nouveau tour de table auprès d'investisseurs, parmi lesquels figurent Porsche.
  • 2022: Le lancement inaugural de la fusée Spectrum est prévu pour l'été 2022.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité