Publicité

Doug Field, l'ingénieur "révolutionnaire"

Au palmarès de Doug Field, on retrouve le développement des Segway, la production de la Tesla Model 3 et le design des produits Mac d'Apple. ©Ford

Doug Field abandonne le développement de l'Apple car au profit de Ford. Sa nouvelle mission: développer le catalogue de véhicules électriques du constructeur et ainsi concurrencer son ancien employeur, Tesla.

Dans sa quête d'un catalogue accru de véhicules électriques, Ford accroche une nouvelle plume à son chapeau. La plume s'appelle Doug Field. Il sera en charge des technologies de pointe, des systèmes embarqués et travaillera aussi sur l’intelligence artificielle.

S'il s'agit d'une aubaine pour Ford, pour Apple, l'annonce représente plutôt une fameuse tuile. Actuel vice-président des projets spéciaux d'Apple, Doug Field abandonne en effet Tim Cook et surtout le projet Titan visant au développement de l'Apple car; et ce après le départ l'an dernier déjà de plusieurs membres du personnel-cadre.

Apple n'a jamais commenté ses ambitions de voitures électriques autonomes. Reuters avançait fin de l'année que, selon certaines sources, la société à la pomme prévoyait une production d’ici à 2024, là où les experts visaient au plus tôt en 2024-2025. Bloomberg a également indiqué que des discussions en vue d'un partenariat de plusieurs milliards étaient en cours avec Hyundai et Kia.

Aujourd'hui, Apple se limite à saluer la nouvelle destinée de Doug Field sans évoquer la question de la succession. Les récents départs n'empêchent toutefois pas l'équipe de direction de Titan de continuer à recruter notamment chez Mercedes et BMW.

Question de chance

Chez Ford, le CEO Jim Farley se frotte les mains. "Doug est l'un des leaders les plus respectés au monde dans le domaine de l'ingénierie et de la conception de produits. Il a joué un rôle moteur dans la création de produits révolutionnaires dans les domaines de l'automobile, de la technologie et de la mobilité, notamment chez Apple, Tesla et Segway."

Si d'autres évoquent un homme ayant du mal à rester en place, Doug Field évoque davantage un parcours en mode "chance". "Quand la chance s'est présentée, j'ai essayé d'agir. Comme disait Louis Pasteur: 'Le hasard favorise les esprits préparés.'"

"Quand la chance s'est présentée, j'ai essayé d'agir. Comme disait Louis Pasteur : 'Le hasard favorise les esprits préparés.'"
Doug Field

C'est armé de plusieurs diplômes en ingénierie et en technologie que Doug Field commence sa carrière.

Ford est le premier à lui ouvrir ses portes en tant qu'ingénieur. Il quitte le constructeur six ans plus tard pour faire ses preuves dans le secteur pharmaceutique chez Johnson & Johnson.

En 1999, il entre chez Segway dont il prend la vice-présidence, la responsabilité du design et du département ingénierie. "Il était une des forces motrices qui a contribué à faire du gyropode ce qu'il est aujourd'hui", dira-t-on de lui lorsqu'en 2008, il passe chez Apple en charge notamment du design des produits Mac.

En 2013, Tesla le débauche afin de lui confier la croissance de la production du Model 3. Mais en 2018 sous la pression des marchés financiers pointant les difficultés du constructeur à passer à une production de masse, le CEO Elon Musk reprend les rênes en main. Dans la foulée, Doug Field démissionne.

Apple saute sur l'occasion et le rappelle pour cette fois renforcer l'équipe de son projet Titan.

Aujourd'hui, fort de ces multiples expériences, il aura pour mission d'aider Ford à faire son trou dans le segment des véhicules électriques après le lancement du Ford F-150 Lightning et de la Mustang électrique.

CV Express

  • Diplômé de l'université de Purdue et du Massachussetts en ingénierie et technologie
  • 1987–1993: ingénieur chez Ford Motor Company
  • 1993–1996: en charge du développement du process chez Johnson & Johnson
  • 1997–1999: ingénieur en chef chez DEKA
  • 1999–2008: vice-président, designer et ingénieur chez Segway
  • 2008–2011: vice-président et designer des produits Mac chez Apple
  • 2013-2018: vice-président et ingénieur chez Tesla Motors
  • 2018-2021: vice-président et en charge du projet Titan chez Apple

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité