Jeff Garzik, le métronome de la cryptomonnaie

Jennifer Nille

Pionnier du bitcoin, Jeff Garzik va lancer en décembre metronome, une nouvelle monnaie virtuelle, qui présente la particularité d’être mobile sur différentes blockchains.

Le monde des devises virtuelles connaîtra, en décembre, une monnaie supplémentaire. Le metronome sera lancé par une Initial coin offering, émise par la société Bloq dirigée par Jeff Garzik. Ce pionnier du bitcoin, qui a développé l’architecture ouverte sur laquelle repose cette monnaie virtuelle, veut innover avec cette émission. Le metronome ne sera pas rattaché à une seule blockchain, la technologie sur laquelle s’appuie les monnaies virtuelles. "Par exemple, les metronomes qui seront disponibles sur la blockchain Ethereum pourront passer de celle-ci à Qtum ou Rootstock, qui se connectent au blockchain du bitcoin", a expliqué Jeff Garzik lors de la conférence Money 20/20 qui se tenait à Las Vegas mardi. Car au départ, cette monnaie virtuelle sera émise sur la blockchain Ethereum avant de l’être sur d’autres blockchains.

Le profil
  • Ingénieur civil
  • Veut créer un autre réseau pour le bitcoin, appelé SegWit2x. Il veut accélérer les transactions sur la monnaie virtuelle.
  • A voulu envoyer le bitcoin "dans l’espace" lorsqu’il était à la tête du groupe Dunvegan Space Systems et de Sleepy Dragon Properties, deux sociétés comptant juste un employé.

Jeff Garzik a voulu éliminer un des obstacles que rencontrent les utilisateurs du bitcoin et des autres devises virtuelles. S’ils veulent changer de blockchain, ils sont obligés jusqu’à présent de vendre leurs bitcoins pour en racheter d’autres, en payant au passage des frais et en risquant de perdre l’appréciation des unités qu’ils vendent. De plus, le bitcoin et l’ethereum se sont récemment divisés en plusieurs versions. D’autres sont encore attendues, en partie à cause de Jeff Garzik. Car celui-ci a développé un autre réseau pour le bitcoin, appelé SegWit2x, destiné à accélérer les transactions sur cette monnaie virtuelle. Celui-ci devrait être lancé en novembre.

Avec le metronome, Jeff Garzik partira de zéro. La monnaie virtuelle ne comptera aucun utilisateur alors que le bitcoin dispose par mois de plus de 35 millions d’utilisateurs. Le metronome se trouvera en concurrence avec pas moins de 1.100 cryptomonnaies répertoriées par CoinMarketCap.

10 millions de metronomes

En décembre, la société de Jeff Garzik va émettre 10 millions de metronomes. Elle conservera 2 millions d’unités. Mais toutes les 24 heures, 2.880 nouveaux metronomes seront émis durant ses 40 premières années. "Le rythme constant d’émission de ces unités par jour est infini et prédictible, comme un métronome musical qui maintient une cadence constante" explique un communiqué de Bloq sur le site CoinDesk.

Une émission constante

Le directeur général de Bloq, qui a appris à coder depuis ses huit ans, veut, avec le metronome, aussi régler un autre problème du bitcoin. Le prix de la monnaie virtuelle, qui tourne actuellement autour de 5.569 dollars, s’est envolé depuis 2010 en partie à cause de la raréfaction de ses émissions. Quelque 16,5 millions de bitcoins ont été émis sur un total de 21 millions, et le minage (extraction) des unités restantes requiert une infrastructure informatique de plus en plus coûteuse. Jeff Garzik espère que le metronome, en raison de son mode d’émission, évitera une courbe décroissante contrairement aux autres cryptomonnaies. Mais rien ne permet de le prévoir, car la communauté autour du metronome peut évoluer.

UN PIONNIER DU BITCOIN

En juillet 2010, Jeff Garzik lisait le forum slashdot.org lorsqu’il est tombé sur un post consacré au bitcoin, une monnaie virtuelle à peine naissante. L’ingénieur civil se passionne pour celle-ci et décide de créer une architecture ouverte pour cette cryptomonnaie et lance plusieurs sociétés autour de celle-ci.

UN RÉVOLUTIONNAIRE

Jeff Garzik veut créer une monnaie virtuelle compatible avec toutes les blockchains, ce qui n’est pas le cas du bitcoin et des autres cryptomonnaies. Les utilisateurs de celles-ci doivent vendre leur monnaie virtuelle pour pouvoir changer de blockchain, ce qui génère des frais et leur fait rater la dernière hausse de celle-ci.

IDÉALISTE

Le cofondateur de Bloq espère que le metronome ne connaîtra pas la même courbe d’émission à la baisse que les autres cryptomonnaies. Dix millions de metronomes seront émis en décembre, puis 2.880 supplémentaires toutes les 24 heures, pendant ses 40 premières années.

Lire également

Publicité
Publicité