Kobe Verdonck, le patron plein de ressources

Le leader belge (et deuxième européen) des solutions de paie et de ressources humaines, SD Worx, a un nouveau patron. À 48 ans, Kobe Verdonck remplace le plébiscité Steven Van Hoorebeke à la tête de la société belge. Un sacré costume à endosser alors que SD Worx a, plus que jamais, le développement international dans le viseur.

SD Worx ne cache pas ses ambitions. Seize ans après ses premières incursions hors du territoire, le spécialiste belge des solutions de paie et de ressources humaines aux entreprises est désormais établi comme un des leaders du secteur en Europe et vise le gratin mondial.

L’an passé, l’entreprise aux 4.150 employés a calculé les salaires de quelque 4,6 millions de travailleurs à travers 92 pays, totalisant un chiffre d’affaires consolidé de 467 millions d’euros et un Ebidta de 61 millions d’euros.

Un prédécesseur de taille

Architecte du changement et CEO de SD Worx depuis 2013, Steven Van Hoorebeke cède aujourd’hui sa place à un nouveau venu dans l’entreprise, Kobe Verdonck. La raison? "Il est bien normal d’apporter du changement. Nous entamons un nouveau chapitre avec Kobe, nous explique-t-on chez SD Worx. Steven Van Hoorebeke avait accompli ses deux buts en tant que CEO, c’est-à-dire la poursuite de l’expansion internationale du groupe et la diversification des sources de revenus."

L’ex-patron restera néanmoins attaché aux projets menés par l’entreprise, d’abord "pour piloter des missions spéciales", avant de devenir administrateur non exécutif du groupe à partir de juin 2020. Il laisse derrière lui un riche héritage.

Le profil
  • 1971: naissance à Gand
  • 1995: obtention du master en droit de l’Université de Gand
  • 1999: entrée chez Argus Integrated Solutions (PME, ancêtre d’Arinso)
  • 2012-2014: responsable des ventes internationales chez NorthgateArinso
  • 2014-2018: CEO de Raet (équivalent de SD Worx aux Pays-Bas)
  • Septembre 2019: CEO de SD Worx Group.

Le choix de l’expérience

Un fameux vide à combler, donc, mais qui n’effraie pas son successeur désigné. S’il n’est arrivé au conseil d’administration de SD Worx qu’en juillet dernier, Kobe Verdonck est loin d’être novice. À 48 ans, le Gantois dispose en effet d’une expérience considérable dans le domaine des ressources humaines. Il déclare d’ailleurs sans peine: "Je suis un spécialiste des ressources humaines, des PME aux multinationales."

Diplômé en droit de l’université de Gand en 1995 et titulaire d’un master en gestion d’entreprises, obtenu un an plus tard à l’UCLouvain, Kobe Verdonck a, depuis, roulé sa bosse dans le secteur. Arrivé par hasard chez Argus Integrated Solutions sous l’égide de Jos Sluys, l’actuel CEO de Saffelberg Investments, Kobe Verdonck a participé à la transformation de la société en Arinso International, puis à son ascension, jusqu’aux rachats consécutifs par le britannique Northgate et la société d’investissements KKR (2008). De 1999 à 2014, il sera chargé du développement international du spécialiste RH belge, en Suisse d’abord, puis pour l’Europe et l’Amérique latine et, enfin, le monde.

Il quittera finalement la société de ses débuts pour devenir le CEO de Raet, l’équivalent néerlandais de SD Worx, jusqu’au rachat, en 2018, de l’entreprise par Visma, le leader scandinave des solutions de software en B2B.

Depuis son nouveau siège, le patron fraîchement désigné de SD Worx n’aura pas de temps à perdre. Fort de sa riche expérience du secteur et sûr de ses capacités, il se dit prêt à relever le défi imposé par ses actionnaires. "L’objectif pour SD Worx est de devenir le numéro un en Europe, organiquement et par voie d’acquisitions", explique-t-il. Tout un programme.

Lire également

Publicité
Publicité